Transports aériens : Pour l’ouverture d’une liaison Dubaï-Tana-Dubaï

La compagnie Emirates dessert quotidiennement l’île Maurice.
La compagnie Emirates dessert quotidiennement l’île Maurice.

Bon nombre d’hommes d’affaires nationaux opérant en Asie et au Moyen-Orient souhaitent l’ouverture par la compagnie Emirates d’une liaison aérienne Dubaï-Tana-Dubaï pour faciliter leurs déplacements.

A cette fin, ils lancent un appel au Chef de l’Etat, aux deux ministères concernés (Tourisme et Transports) et à l’Aviation Civile de Madagascar (ACM) pour qu’il y ait au moins deux vols hebdomadaires sur cette desserte. « Cela s’inscrit d’ailleurs dans l’objectif de 400 000 touristes en 2015 fixé par l’ONTM », selon les opérateurs en question qui comptent évidemment profiter des retombées économiques de cette manne touristique.

138 destinations. Emirates figure du reste, d’après IATA, parmi les 10 premières compagnies aériennes mondiales par le nombre de passagers internationaux. Et ce, avec des vols vers 138 destinations dans 78 pays sur 5 continents. Pour ne citer que Maurice où il y a un vol quotidien de la compagnie aérienne la plus importante des Emirats Arabes Unis et du Moyen Orient et mondialement reconnue par la qualité de son service.

2008. « Turkish Airlines débarquera aussi à Maurice en octobre prochain », font remarquer lesdits opérateurs. Se demandant alors « pourquoi Madagascar qui est pourtant la plus grande île de la région serait-il en reste par rapport à ces grandes compagnies aériennes ». Et de prendre également l’exemple de l’Egypte avec ses 15 millions de touristes en 2010 qui avaient fait rentrer 15 milliards de dollars dans les caisses de l’Etat. « Ce projet de vol Dubaï-Tana-Dubaï était déjà à un stade très avancé du temps du président Marc Ravalomanana en 2008, mais il a été abandonné pendant la Transition », déplorent les mêmes hommes d’affaires qui le remettent aujourd’hui sur le …tarmac.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication