Investissements étrangers : Les Japonais se réfèrent sur le cas Ambatovy

Rencontre entre les représentants de NEXI avec le ministre des Finances et du Budget malgache.
Rencontre entre les représentants de NEXI avec le ministre des Finances et du Budget malgache.

Les sociétés japonaises portent un intérêt considérable à l’investissement à Madagascar, selon Fuminori Inagaki, vice-président de la régie d’Etat au sein de NEXI (Nippon Export and Investment Insurance), une agence gouvernementale japonaise d’assurance et d’évaluation de risques. Malgré cet intérêt pour les potentialités à Madagascar, l’évolution du projet Ambatovy est suivie de près pour que les nouveaux investisseurs japonais intéressés, puissent davantage venir à Madagascar, a-t-il ajouté. Pourtant, le cas d’Ambatovy présente un problème d’arriéré de TVA d’une valeur de 170 millions USD, dûe par l’Etat Malagasy. Lors d’une rencontre de la délégation japonaise avec le ministre des Finances et du Budget, Jean Razafindravonona, a annoncé que le Gouvernement malgache s’engage à épurer ces arriérés, dans les plus brefs délais. Il faut croire que le grand argentier a réussi à rassurer les japonais. « La société japonaise Sumitomo est l’un des principaux investisseurs dans le projet d’Ambatovy. NEXI soutient ces investissements, bien qu’il existe un problème à résoudre », ont confié les membres de la délégation japonaise.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication