Réalité augmentée : 11 possibilités d’application dans la logistique, nouvelle tendance

Jacaranda
La réalité augmentée assemble la réalité avec des données générées par ordinateur, avec la possibilité d’ajouter des indications ou autres données.
La réalité augmentée assemble la réalité avec des données générées par ordinateur, avec la possibilité d’ajouter des indications ou autres données.

La réalité augmentée est un concept encore peu connu à Madagascar, alors que les possibilités qu’elle offre sont importantes. Dans le domaine de la nouvelle technologie, elle est l’une des plus impressionnantes.

Essayer des vêtements sans avoir à se changer ; avoir des indications visuelles sur la route, dans un bâtiment ou dans un complexe ; obtenir des informations détaillées sur un produit, etc. Nombreux sont les utilisations possibles de la réalité augmentée. Il s’agit en effet d’une vue « en live » directe ou indirecte, augmentée d’un environnement réel dont les éléments sont augmentés par des données d’entrée en informatique obtenues par capteur. Elle assemble ce qui est réel à ce qui est généré par ordinateur, en ajoutant différentes couches d’informations numériques, telles que des sons, des vidéos, des graphiques ou des données GPS, pour les intégrer dans le champ de vision, en utilisant des appareils tels que des smartphones ou des lunettes spécialisées.

Tendance. D’après la nouvelle étude réalisée par une équipe au sein de DHL Express, onze cas d’application potentielle de la réalité augmentée dans le secteur de la logistique ont été confirmés. D’après les résultats de cette étude, les ordinateurs vestimentaires et la réalité augmentée sont garants d’une efficacité et d’une vitesse optimale, résultant à une amélioration de la chaîne d’approvisionnement. Le rapport illustre la façon dont les opérateurs en entrepôt, de transport, de livraison des derniers mètres et les services à valeur ajoutée pourraient être améliorés par des données d’entrée informatique obtenues par capteur, telles que des vidéos ou des graphiques. « Des innovations récentes telles que l’affichage tête haute sur pare-brise ou l’illustration de la réalité augmentée pour les réparations de véhicules dans le secteur automobile montrent la rapidité avec laquelle cette technologie se développe et est introduite dans des secteurs d’activités autres que des technologies d’information. Nous pensons que cette technologie constitue également un potentiel important pour le secteur de la logistique. Par conséquent, nous sélectionnons actuellement des cas pour des recherches ultérieures », a déclaré Charles Brewer, directeur général de DHL Express pour l’Afrique Subsaharienne.

Rapide. Outre la facilité, l’accélération des processus dans la filière logistique est un grand avantage que procure la réalité augmentée. « Des véhicules équipés de pare-brise en réalité augmentée pourraient afficher des données relatives à la circulation en temps réel, ainsi que d’autres informations utiles, telles que la température des marchandises, et émettre des alertes, réduisant ainsi le risque de distraction du conducteur. Nombreuses sont les possibilités. Pour un service de livraison fiable et sans faille, nous misons sur cette technologie », a affirmé le représentant de DHL.

Antsa R.

Share This Post