Pétrole : Les prix internationaux en baisse

En raison de la baisse des cours internationaux, la hausse sera probablement minime à Madagascar.
En raison de la baisse des cours internationaux, la hausse sera probablement minime à Madagascar.

Les prix pétroliers continuent de baisser sur les marchés internationaux. Vendredi dernier, les cours du pétrole reculaient encore en fin d’échanges européens, à la fin d’une nouvelle semaine de forte baisse, dans un marché aux volumes d’échanges limités en raison de l’absence des opérateurs américains pour un jour férié. Ainsi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 110,71 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 29 cents par rapport à la clôture de jeudi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 29 cents, à 103,77 dollars. Vers 11H30 GMT, le WTI est tombé à 103,64 dollars, son niveau le plus faible depuis près d’un mois.

Par ailleurs, en l’absence des opérateurs américains, le pétrole a évolué dans une fourchette étroite vendredi. Les cours du brut terminaient en baisse pour la deuxième semaine consécutive, le WTI tombant à son plus bas niveau en près d’un mois et le Brent restant proche de son minimum en trois semaines atteint la veille (à 110,53 dollars).

Sur le plan national, l’on rappelle que le ministère en charge des hydrocarbures prévoit une petite hausse dans les prochains jours. « Nous attendons les directives de l’Office Malgache des Hydrocarbures, pour appliquer les nouveaux prix » a indiqué un responsable d’une société de distribution pétrolière. Faut-il en effet rappeler que le principe est maintenant le retour à la vérité des prix pilotée par le ministère.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication