PGDI2 : Evaluation participative, sur les passations de marchés

Jacaranda

Un atelier pour la confrontation de l’évaluation des marchés publics par les usagers et les prestataires s’est tenu hier au DLC Anosy. En effet, ce nouvel outil baptisé Jery-Fy, lancé le 11 juillet dernier a été finalisé. Les représentants de PGDI (Programme de gouvernance et de développement institutionnel), de la Banque Mondiale et des partenaires de mise en œuvre de projets, les prestataires et les soumissionnaires de marchés publics ont participé à cette évaluation participative. « Nous avions eu la possibilité de nous exprimer et de donner nos avis sur les démarches de passation de marché. On a constaté que les problèmes évoqués ont des similitudes. Le manque de communication, la lenteur des procédures et les arriérés de paiements ont été les plus cités. Le PGDI et la Banque Mondiale ont expliqué que ces problèmes ont été favorisés par la situation de crise à Madagascar », ont affirmé les représentants des organisations de la société civile, présents à la rencontre. Pour leur part, les responsables auprès de PGDI ont noté qu’un comité de suivi composé des participants à l’atelier sera constitué. « Nous avons également élaboré un plan d’action pour améliorer la passation de marché, pour les cas à venir », a noté Rivosoa Rabenandrianina, consultant de PGDI2.

Antsa R.

Share This Post