PAPRiz : Des petits matériels agricoles pour les gagnants de la Tombola

Jacaranda
Les deux gagnants du jeu Tombola organisé par le PAPRiz. (Photo: Kelly R.)
Les deux gagnants du jeu Tombola organisé par le PAPRiz. (Photo: Kelly R.)

Avec la vulgarisation des CD relatant un film sur l’utilisation des paquets techniques de production, les paysans formés ont pu réaliser un rendement entre 4 et 7 tonnes/ha.

Dans le cadre de la Foire Internationale de l’Economie Rurale de Madagascar qui s’est tenue dernièrement, le PAPRiz ou Projet d’Amélioration de la Productivité rizicole sur les Hautes-Terres Centrales financé par la JICA (Agence Japonaise de Coopération Internationale) organise un jeu Tombola. Pour y participer, il suffit d’acheter les CD relatant un film sur la vulgarisation de la technique de production rizicole allant de la préparation de pépinière jusqu’à la gestion de la récolte et du budget familial. Le comédien, Rajao est l’acteur principal de ce film. « Ce support permet également de faire connaître aux paysans l’importance de l’utilisation des petits matériels agricoles. Nous travaillons de ce fait en partenariat avec le CFAMA (Centre de Formation et d’Application en Machinisme Agricole) d’Antsirabe et un expert indonésien », a expliqué Tahiana Randrianandrianina, consultant du PAPRiz lors de la remise des lots aux deux gagnants du jeu Tombola hier.

Ces gagnants de la Tombola ont été tirés au sort. Il s’agit de Mohamed Raza, président de l’Institut Islamique de Madagascar et de Razanamandimby Justine, une paysanne de Fiaferana Avaradrano. Insécurité. Pour le premier gagnant, il a acheté 115 CD dans le dessein de vulgariser cette technique rizicole au niveau de plus de 70 centres de son Institut éparpillé dans tout Madagascar. Comme lot, il a obtenu une batteuse. « Nous comptons acheter même une cinquantaine de différents petits matériels agricoles en collaborant avec le PAPRiz et ce en vue d’améliorer la production des paysans répertoriés dans ces centres. Ils sont maintenant au nombre de 4 500 à 5 000 agriculteurs. Notre objectif est d’améliorer leur niveau de vie. Nous les appuyons en matière de semences de qualité, d’engrais et de petits matériels, afin d’augmenter leur productivité. Une vitrine de 10 ha de rizières est installée comme site de démonstration à Morondava. Mais tous ces efforts restent en vain, si l’on ne résout pas le problème d’insécurité en milieu rural car les paysans ne peuvent même plus labourer leur terre en raison de la recrudescence de vols de boeufs », a-t-il raconté.

Paquets techniques. Quant à la seconde gagnante, elle a reçu une vanneuse en n’achetant qu’un seul CD lors de la Foire. « Ce petit matériel agricole est très utile pour mes activités agricoles. Cela permet d’économiser mon temps de travail et de fournir moins d’efforts », a-t-elle témoigné. Notons que le PAPRiz intervient actuellement dans les régions d’Alaotra Mangoro, de Bongolava, de Vakinankaratra, d’Analamanga et d’Itasy. « Une phase d’essai est en cours dans les régions d’Analanjirofo et d’Atsinanana bien que le projet soit maintenant en période de transition car il s’est achevé au début de cette année. Nous fournissons en général des paquets techniques servant à améliorer la productivité des paysans. Lors des enquêtes menées avant projet, leur rendement moyen est compris entre 1,5 tonne et 1,8 tonnes/ha. Avec la vulgarisation de ces CD, les paysans formés ont pu réaliser maintenant entre 4 et 7 tonnes/ha », a conclu Tahiana Randrianandrianina, consultant de PAPRiz.

Navalona R.

Share This Post