AHRLAC : Vol d’essai public du premier avion africain, à Pretoria

Premier vol public de l’AHRLAC, le premier avion « made in Africa ».
Premier vol public de l’AHRLAC, le premier avion « made in Africa ».

Avec 80 vols réussis d’un modèle réduit, les constructeurs étaient confiants, quant à la réussite du premier vol public du prototype de l’AHRLAC (Advanced High Performance Reconnaissance Light Air Craft), en août dernier. Ce premier avion « made in Africa » est le fruit du travail de 60 ingénieurs africains, depuis le lancement du projet en 2011. Pour la conception et la construction du premier prototype, l’Aerosud et Paramount ont alloué 150 millions d’Euros, a-t-on appris lors de la première présentation. « Cet avion est une sorte de supercopter avec des ailes. On peut dire que c’est une combinaison d’un hélicoptère et d’un avion de chasse, qui peut voler jusqu’à 11 heures d’affilée. Il est équipé d’un canon de 20mm et peut transporter un passager, outre son pilote », ont informé les concepteurs de l’avion 100% africain. On peut dire que cette nouvelle technologie africaine est une réussite. D’après Ivor Ichikowitz de Paramount, un contrat pour la commercialisation de 50 avions est déjà signé avec un pays. Le constructeur estime que le marché de l’AHRLAC environne les 500 millions USD par an. A noter que l’unité de cet avion est à 10 millions USD. Plusieurs Etats de divers continents ont déjà exprimé leur intérêt pour la nouveauté.

Recueilli par Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication