Ordre des experts comptables : Rappel à l’ordre à l’endroit des comptables illicites

Apparemment, tous les secteurs d’activité à Madagascar sont minés par des acteurs illicites. La profession des experts comptables en est aussi concernée. Raison pour laquelle, l’Ordre des Experts Comptables et Financiers de Madagascar (OECFM) a fait un rappel à l’ordre à l’endroit des comptables illicites comptant au nombre des dizaines dans tout le pays. Le président de l’Ordre, Bruno Razananirina, l’a évoqué lors de la tenue de l’assemblée générale annuelle ordinaire de l’ordre hier à l’Hôtel Panorama.

Faussées. Notons que le rôle d’un expert-comptable est  un professionnel de la comptabilité chargé de tenir les comptes des entreprises. Il vérifie la régularité et la sincérité de leurs états financiers vis-à-vis de la loi en vigueur, les conseille pour le développement de l’entreprise et les aide à établir un bilan prévisionnel pour pouvoir accéder au financement des établissements de crédit. « Si les chefs d’entreprise consultent des comptables illicites ou des cabinets d’expertise qui n’ont pas d’expert-comptable, leurs informations financières peuvent être faussées, alors que c’est la base du développement de leurs sociétés. Ces entreprises pourraient également avoir un problème avec le fisc, car leurs comptes sont erronés », a expliqué Hasina Ramanandriana, Rapporteur Commission Tableau et Discipline.

Leitmotiv. Par ailleurs, l’OECFM prévoit de couvrir toutes les régions de l’île si pour le moment, seules une dizaine de régions ont  des représentations d’experts-comptables agréés. L’Ordre regroupe actuellement 140 membres en Tableau et 33 experts-comptables stagiaires. « Les entreprises, de leurs côtés, sont aussi tenues par la loi de faire appel à un cabinet d’expertise si leur chiffre d’affaires est supérieur à 20 millions d’Ariary. Par contre, la consultation d’un commissaire aux comptes est obligatoire pour une entreprise ayant un chiffre d’affaires supérieur à 200 millions d’Ariary. Mais bon nombre d’entreprises ne respectent pas ces lois », a-t-il rajouté. Lors de cette AG, des échanges entre les experts-comptables membres de l’OECFM ont eu lieu pour faire le bilan et discuter les perspectives à venir. « La profession au service de l’économie » étant leur leitmotiv.

Navalona R. 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication