Seikatsu Kaizen : approche basée sur le changement de mentalité

Jacaranda

Outre le Japon, plusieurs pays commencent déjà à appliquer le concept Seikatsu Kaizen. Mais les résultats sont meilleurs à Madagascar, d’après Shuto Megumi, chargée des études et planifications, au sein de la JICA (Agence japonaise de coopération internationale). En effet, ce concept est la clé de la réussite du Japon, après sa ruine à la fin de la deuxième guerre mondiale. La démarche a donné d’impressionnants résultats, même au niveau du secteur privé, si on ne cite que le cas du constructeur automobile Toyota. « La démarche Seikatsu Kaizen consiste à identifier les problèmes quotidiens et sociaux, puis à chercher ensemble les solutions adéquates. A Tsiroanomandidy, l’insécurité était auparavant si grave que la population a fini par s’y habituer, avec trois attaques par jour. Ce n’est qu’à l’arrivée du concept Seikatsu Kaizen que la population a décidé de trouver une solution, et cela a marché. Ce cas est typique. Les solutions sont là, mais on ne prend pas la peine de les chercher. On ne se rend même pas compte que le problème existe. La démarche Seikatsu Kaizen vise justement à éviter ce genre de situation », explique Johary Lala Andrianasolo, consultant au sein de la JICA.

Antsa R.

Share This Post