Aviation : Un grand pourvoyeur d’emplois pour les jeunes

Jacaranda
Harilala Ramanantsoa de Madavision et Gniarck Georges de  l’ACM ont présenté le Salon de l’aviation civile.
Harilala Ramanantsoa de Madavision et Gniarck Georges de l’ACM ont présenté le Salon de l’aviation civile.

Une grande première dans le secteur du transport aérien, le premier salon de l’aviation civile aura lieu du 5 au 6 décembre à l’aéroport international d’Ivato.

Quand on parle du métier d’aviation, les gens pensent toujours aux pilotes steward et autres hôtesses de l’air.  Ce qui n’est évidemment pas le cas puisque dans son ensemble le secteur aérien emploie beaucoup de personnes.  Techniciens, mécaniciens, contrôleurs, agents et cadres de la sureté aérienne,  douaniers, responsable de la sécurité, restaurateurs…constituent autant d’intervenants qui participent dans la préparation du vol, du vol lui-même et de l’atterrissage d’un aéronef. « Le secteur de l’aviation est très pourvoyeur d’emplois », a  déclaré hier Gniarck Georges, responsable de l’information et de la formation au sein de l’Aviation Civile de Madagascar (ACM).  Et l’opportunité de décrocher un emploi dans le secteur aérien est d’autant plus grande quand on sait qu’actuellement, il y a une pénurie  de personnels en la matière. « Une grande partie des personnels est actuellement proche de l’âge de retraite » selon toujours ce responsable de l’ACM.

Jeunes. C’était hier, lors d’une conférence de presse pour le lancement du Salon de l’Aviation Civile qui se déroulera au parking de l’aéroport d’Ivato du 5 au 6 décembre prochain. Organisé par l’ACM, en partenariat technique avec Madavision, ce Salon est destiné à informer le public, plus particulièrement les jeunes, sur tout ce qui concerne le métier de l’aviation. « Nous visons plus particulièrement les jeunes puisque ce Salon leur permettra de connaitre plus en détail les opportunités d’emplois dans le secteur de l’aviation civile » selon Harilala Ramanantsoa.   Outre l’ACM qui est l’autorité administrative compétente en matière d’aviation civile, de nombreux organismes et  entreprises opérant dans le secteur participeront à ce Salon. On peut citer, entre autres  l’Ecole Nationale d’Enseignement de l’Aéronautique de Madagascar (ENEAM), les compagnies aériennes, l’ADEMA (Aéroports de Madagascar) l’ASECNA (Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne) ainsi que les écoles et instituts de formation du secteur aérien.

Métier d’avenir. Portant sur le thème « l’aviation, un métier d’avenir » ce salon comportera également un certain nombre de conférences sur le métier de l’aviation civile.  Avec un billet d’entrée de seulement 1 000 ariary, le salon de l’aviation comprendre aussi des simulations de vol et des baptêmes de l’air.  Bref, il s’agira de tout découvrir sur ce métier qui passionne les jeunes mais qui, en raisons de certains préjugés, est souvent considéré comme difficilement inaccessible. « Notre objectif est de démontrer que ce ne sont pas nécessairement des métiers difficiles d’accès »selon toujours Gniark Georges. A noter que le Salon de l’aviation est organisé dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de l’Aviation Civile qui coïncide cette année avec le 70e anniversaire de la Convention de Chicago  sur  l’aviation civile internationale.

 

R.Edmond.

Share This Post