Sûreté et sécurité aérienne : Un taux de conformité de 60%

Jacaranda
Visite des autorités au stand d’Air Madagascar.
Visite des autorités au stand d’Air Madagascar.

Le secteur aérien malgache sortira-t-il de l’annexe B en 2015. Le DG de l’ACM James Andriamihalisoa n’a pas donné une réponse précise à la question. Il devait cependant préciser que le taux de conformité de la sûreté et de la sécurité du secteur aérien de Madagascar, par rapport aux normes européennes, est de 60%. Un taux jugé acceptable et qui résulte des mesures correctrices engagées par la compagnie aérienne nationale Air Madagascar et l’ACM, ainsi que les autres parties prenantes, pour ne citer que la SAMADA détentrice du contrat BOT en la matière.

En tout cas, hier, lors de l’ouverture du Salon de l’Aviation Civile, le représentant de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) a reconnu que des efforts ont été entrepris par les responsables malgaches en la matière. Pour en revenir au Salon de l’Aviation, il est à noter que prévue à 10 heures la cérémonie d’ouverture n’a commencé qu’à 10 heures 45. Un retard qui a évidemment agacé certains invités. Placé sous le thème l’aviation civile métier d’avenir, le Salon est surtout destiné à faire connaître au public et notamment les jeunes l’existence de nombreux emplois dans le secteur de l’aviation. Une pénurie de personnel qualifié est actuellement constatée. Un Salon qui a visiblement intéressé les jeunes puisqu’ils étaient venus en masse, surtout pour voir les opportunités de formation et d’emplois de ce secteur appelé à un bel avenir.

Notons, par ailleurs que le Salon de l’Aviation Civile coïncide cette année avec la commémoration du 70éme anniversaire de la Convention de Chicago sur l’aviation civile internationale, ainsi que la Journée Internationale de l’Aviation.

R.Edmond.

Telma Fibre Vibe

Share This Post