Achats en ligne : Conseils précieux d’un expert

L’achat en ligne est de plus en plus pratiqué à Madagascar, malgré le taux de pénétration d’Internet, encore faible par rapport à la moyenne mondiale. Mais ces achats vont s’intensifier à l’approche des fêtes de fin d’année. « Les achats en ligne permettent aux consommateurs d’avoir accès non seulement à un choix plus vaste de produits, dont ils peuvent facilement comparer les prix, mais également à des produits qui, éventuellement, ne sont pas encore disponibles à la vente dans le pays où ils résident », a affirmé Oliver Facey, vice-président des opérations pour DHL Express Afrique Subsaharienne. Malgré ces multiples raisons, des règles sont à suivre afin d’éviter d’éventuels désagréments. Les consommateurs devraient également veiller aux réglementations qui s’appliquent lors d’achats effectués auprès de détaillants internationaux, a souligné Oliver Facey.

Conseils. Par ailleurs, l’expert de DHL cite plusieurs éléments à prendre en compte pour éviter les mauvaises surprises avec les achats en ligne : « En résumé, il faut prendre en considération les droits de douane et taxes à l’importation pour éviter les frais supplémentaires inattendus à la réception de la marchandise ; certains produits présentent également des réglementations ou restrictions comme les limitations à l’importation spécifique à un pays. Il faut savoir que les cadeaux ne sont pas nécessairement exemptés de droits et taxes. L’acheteur doit vérifier les options et frais de livraison, car la plupart des sites web offrent plusieurs options de livraison, chacune s’accompagnant de frais correspondants. Le choix de l’option doit prendre en considération les frais d’envoi, les durées de transit attendues et la valeur de la commande. Il est très important de n’acheter que sur les sites web de détaillants dignes de confiance. En effet, les offres trop belles pour être vraies sont à craindre », a indiqué Oliver Facey. Notons que la période précédant l’arrivée des fêtes de fin d’année correspond toujours à un pic d’envois de colis pour le secteur du courrier express. Il en va de même cette année. « Nous reconnaissons l’afflux de volumes et nous nous en réjouissons. Nos investissements continus, tant en termes de personnel que d’infrastructures d’envergure d’un bout à l’autre de l’Afrique, nous garantissent un positionnement tel qu’il nous permet de continuer à dépasser les attentes de nos clients en matière de services », a conclu le représentant de DHL Express.

Recueilli par Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication