FAIE: Un fonds pour soutenir des projets économiques

Jacaranda
Cette gargotière a réussi à développer son affaire grâce au FAIE.
Cette gargotière a réussi à développer son affaire grâce au FAIE.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui au Développement Social Urbain de la commune de Diégo-Suarez, un Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques sera mis en place. « Il s’agit d’un fonds pour soutenir des projets à vocation économique au profit des couches vulnérables notamment les femmes et les jeunes. C’est mis à la disposition de la commune dans le cadre d’un partenariat avec un consortium de trois ONG, à savoir Territoire et Développement, le FIDEV et le CIDR. Par contre, ce projet est financé par l’AFD et l’Union Européenne », a expliqué Charlot Razakarivelo, le directeur général de FIDEV.

Fonds revolving. L’objectif consiste à faciliter l’accès de la population marginalisée  à  la micro-finance en la soutenant au montage de son projet. Les femmes chefs de ménage ainsi que les jeunes à la recherche d’emploi constituent les cibles de ce projet. Par contre,  c’est un projet pilote lancé dans les six fokontany de la commune urbaine de Diégo-Suarez. Notons que le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques fonctionnera par appel à projets dans ces localités. « Une partie de ce fonds servira à financer la formation des bénéficiaires à développer leurs projets. Une autre partie sera allouée à subventionner leurs projets telle que l’acquisition des petits équipements. Entre-temps, le FAIE permettra également de constituer un fonds de garantie afin de faciliter l’accès aux micro-crédits. Il ne faut pas que la mise en place de ce fonds concurrence les institutions de micro-finance en place », a-t-il soulevé. Par ailleurs, un système de fonds revolving sera créé par le biais du remboursement du FAIE par les bénéficiaires pour pouvoir financer d’autres projets à vocation économique. Une telle initiative vise à éviter l’exclusion sociale dans la commune.

Navalona R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post