Coopération : Des investisseurs indiens vont venir à Madagascar

Jacaranda
Le nouvel Ambassadeur de l’Inde à Madagascar, SEM Chandra Ballabh Thapliyal, est optimiste quant au développement économique de la Grande île.
Le nouvel Ambassadeur de l’Inde à Madagascar, SEM Chandra Ballabh Thapliyal, est optimiste quant au développement économique de la Grande île.

L’ Ambassade de l’Inde à Madagascar ne ménage pas ses efforts pour renforcer les liens diplomatiques et la coopération socio-économique entre les deux pays.

La coopération entre Madagascar et l’Inde est toujours au beau fixe. Le nombre des investisseurs indiens qui s’intéressent à venir dans la Grande île ne cesse d’augmenter. A titre d’illustration, Zydex Industries, un groupe spécialisé en matière de nanotechnologie routière est déjà installé dans le pays en vue de créer un joint-venture avec une entreprise locale. Un autre investisseur opérant dans le secteur textile arrivera le mois prochain pour une mission de prospection. Dans le secteur pharmaceutique, des investisseurs indiens, qui sont reconnus mondialement en matière de production de médicaments génériques, sont également intéressés pour satisfaire la demande sur le marché local. C’est ce qu’on a appris lors d’un déjeuner de presse organisé par le nouvel Ambassadeur de l’Inde à Madagascar,  SEM Chandra Ballabh Thapliyal, dans sa résidence à Analamahitsy, hier.

Attirer des investissements. En outre, d’autres entreprises indiennes comme Varun, qui se lancent dans l’agrobusiness et dans l’exploitation minière, ainsi que Airtel, l’opérateur spécialisé dans le domaine de la communication, connaissent déjà une expansion à Madagascar. « L’environnement des affaires dans la Grande île n’est pas tout à fait favorable à l’investissement mais il appartient aux investisseurs de prendre des risques tout en saisissant les opportunités existantes dans un pays», a-t-il poursuivi. Notons que l’Ambassade de l’Inde à Madagascar ne ménage pas ses efforts pour renforcer les relations diplomatiques et la coopération socio-économique entre les deux pays. A preuve, un salon sur la promotion des investissements dans la filière énergie renouvelable, intitulé « Re-invest », sera organisé du 15 au 17 février 2014 à New Dehli. « C’est la première plate-forme pour la promotion des investissements dans ce secteur, initiée par le gouvernement indien. Près de 200 investisseurs et 1 000 délégués locaux et internationaux sont attendus à cet événement. C’est également une opportunité d’affaires pour les producteurs d’énergies renouvelables, les promoteurs de projets, les investisseurs et bien d’autres acteurs œuvrant dans ce secteur, résidant à Madagascar, qui veulent participer à cet événement. L’objectif consiste à attirer d’importants investissements dans ce secteur », a expliqué l’Ambassadeur Chandra Ballabh Thapliyal.

Réseau panafricain. Ce n’est pas tout ! Une conférence internationale des plastiques aura lieu du 5 au 10 février 2015 au Gandhinagar, en Inde. La 9e édition de cet événement, intitulé « PLASTINDIA 2015 », verra la participation de 2 000 exposants et de 150 000 visiteurs d’affaires venant des quatre coins du monde. « Ce sera une excellente opportunité pour les producteurs de plastiques à Madagascar de booster leurs exportations ou bien pour les importateurs de matières plastiques de développer leur commerce », a-t-il rajouté. Par ailleurs, le gouvernement indien, en collaboration avec TCIL (Télécommunications Consultants India Limited), a développé le projet Réseau panafricain en ligne depuis 2010 à Madagascar. Il s’agit d’une opportunité pour la population malagasy, dans les secteurs de l’éducation et de la santé. Ce projet vise à bénéficier de l’enseignement en ligne, en partenariat avec cinq universités de renom en Inde. Il en est de même pour la télé-médecine permettant aux patients malgaches de bénéficier des consultations gratuites en ligne en se connectant directement avec des médecins spécialisés en Inde.

Navalona R.

Share This Post