Assemblée Nationale : Adoption de la charte de l’environnement actualisée

Le projet de loi sur la charte de l’environnement actualisée a été soumis à l’Assemblée Nationale hier. Les députés présents l’ont adopté sans amendement. En fait, « on a dû réactualiser cette charte qui a été conçue en 1990 car elle a été déjà caduque. Les recommandations issues du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro qui a eu lieu en 1992, y ont été également intégrées », a expliqué le ministre de l’Environnement, Anthelme Ramparany, accompagné de son staff, lors de la présentation de cette charte de l’environnement actualisée devant le parlement.

Enjeux et défis. Notons que cette charte a été élaborée dans le cadre d’une approche participative étant donné que toutes les parties prenantes comme les collectivités décentralisées, les ONG, les ministères concernés et les bailleurs de fonds, ont été consultées. La mise en application de cette nouvelle charte de l’environnement actualisée permettra de tenir compte des enjeux et des défis dans le contexte actuel. On peut citer, entre autres, la gestion des déchets et des produits chimiques. Les sanctions infligées sur les infractions dans le domaine de l’environnement y sont incluses dans le but d’améliorer la vie quotidienne de la population. Bref, « l’objectif consiste à préserver l’environnement tout en assurant une gestion rationnelle des richesses naturelles afin de contribuer à un développement durable », a conclu le ministre de tutelle.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication