Java-Ehr : Victime d’une escroquerie

La société Java-Ehr, réputée dans la fabrication de meubles en résine, est maintenant en plein décollage. « Cependant, l’entreprise est actuellement victime d’une escroquerie commanditée par sa propre ancienne dirigeante. Cet acte malsain a affecté le bon fonctionnement et surtout notre image », a dénoncé la gérante actuelle. Après la mise en vente du fonds de commerce de la société en avril 2014, celle-ci devient actuellement Java-Ehr. « Dans le contrat de cession, il y a une clause pour interdire la personne de faire une même activité. Mais on déplore une mauvaise foi de sa part. On ne s’y attendait pas, elle se fait passer comme associée de Java-Ehr envers les clients. Elle ose même se présenter devant eux tout en manipulant les artisans ainsi que les employés de notre entreprise pour faire sortir des matières premières en vue d’une fabrication chez elle », a raconté notre interlocuteur. Celui-ci a même révélé que cet escroc est une récidiviste dans le monde des affaires alors qu’elle arrive toujours à s’échapper de la prison. Une investigation du BIANCO s’impose ainsi. La gérante de Java-Ehr tire également la sonnette d’alarme pour que les autres opérateurs nationaux et étrangers ne puissent se faire avoir. En effet, des boutiques, des gérants des hôtels ainsi que des particuliers ont été déjà victimes de ses actes malsains.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication