Jirama : Des extrémistes veulent maintenir la grève

Jacaranda

Les dirigeants syndicaux de la Jirama ont fait la semaine dernière une déclaration sur la suspension de la grève générale prévue ce jour. Une déclaration qui n’est pas suivie à 100% puisque l’on apprend que des extrémistes veulent maintenir le mouvement de contestation contre l’octroi de la concession de la centrale de Mandroseza à la société américaine Symbion Power. Une solution reconnue efficace pour la majorité des intervenants mais contestée par ces syndicalistes extrémistes.

R.Edmond

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Ces syndicalistes ne sont pas « extrémistes » et n’ont surtout aucune solution à apporter (la seule, serait de les virer manu militari). Non, ils veulent tout simplement protéger leurs petites combines très rentables, fermer les yeux sur les branchements clandestins (contre un petit backchich), puiser dans la caisse avec un patron qui tourne la tête à ce moment-là puisque lui-même puise dans cette même caisse, vendre des compteurs fantômes (et je vous souhaite du courage pour vous faire rembourser !) et réclamer un gros billet pour venir sur place faire une « étude de faisabilité ». Mais, là aussi, la seule chose « faisable » est un bon gros coup de pied au cul de ces malfaisants très mal éclairés.

  2. Si les syndicalistes extrémistes pouvaient apporter des solutions aux problèmes de la JIRAMA, qu’ils le fassent, au lieu de perdre leur temps à faire la grève, cela ne va en rien stopper les coupures de courant de plus en plus fréquentes!!!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.