Incident du vol MD 194 : Le Boeing 737-300 de nouveau opérationnel

Jacaranda

BoeingTout en reconnaissant des défaillances techniques sur le Boeing 737-300, la compagnie aérienne nationale confirme que les mesures adéquates ont été prises pour la sécurité des passagers.

Air Madagascar annonce dans un communiqué que les recherches concernant la panne ont été effectuées selon les documents constructeurs et en collaboration étroite avec l’avionneur Boeing. « Ainsi, l’appareil est de nouveau opérationnel depuis le lundi 10 août », selon toujours Air Madagascar qui précise que « le programme de vols revient peu à peu à la normale ».

« Malgré la défaillance technique sur l’une des cinq pompes hydrauliques de l’avion, la sécurité n’a été mise en jeu à aucun moment ». « Le pilote de l’appareil a respecté à la lettre la procédure technique décrite dans la check-list de sécurité de l’avionneur Boeing. Son choix de retourner à Ivato a été dicté par ces impératifs sécuritaires, un élément central pour Air Madagascar et pour le transport aérien en général. La compagnie aérienne tient à rassurer qu’il n’y avait eu aucun risque d’incendie sur le moteur comme il a pu être relayé. Le déploiement des services de pompiers le long de la piste est un dispositif de précaution tout à fait normal tant pour le décollage que pour l’atterrissage. Mais suite à la panne technique qu’a subie l’appareil, cette assistance a été renforcée.

En vol, les passagers sont en situation d’hypoxie. Il y a une inadéquation entre les besoins tissulaires en oxygène et les apports, ce qui est dû à l’environnement confiné d’un avion. Ainsi, la perception de la moindre situation stressante est décuplée par l’organisme. Les passagers sont donc plus vulnérables aux facteurs externes. La compagnie aérienne tient à saluer le sang-froid et la maîtrise affichés par le Personnel Navigant. Elle tient également à souligner que le Personnel Navigant Technique ne prendra jamais le risque d’effectuer un vol avec un appareil comportant des défaillances.

Comme elle l’a toujours fait, la compagnie a priorisé la sécurité de ses passagers dans toutes ses décisions. Malgré les turbulences traversées, Air Madagascar est constamment prêt à affronter les défis et à aller de l’avant, grâce au soutien sans faille de son Conseil d’Administration ».

Recueillis par R.Edmond

Telma Fibre Vibe

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Merci pour l’éclaircissement à ce sujet et les explications techniques ainsi qu’aux nouveaux membres du Conseil d’Administration qui a su gérer la situation

  2. Que les complotistes et oiseaux de mauvaise augure en tous genres se calment. Ce qui est dit ci-dessus, concernant l’aspect technique de l’incident, est sans doute la stricte vérité, n’en déplaise à ceux qui ont vu des moteurs en feu et peut-être même la mèche qui allait tout faire exploser. Air Madagascar, à la gestion désastreuse (on sait pourquoi et surtout à cause de qui) a toujours bénéficié de pilotes excellents (reconnus au plan international) et de techniciens hors pair. Evidemment, le matériel volant n’est plus tout neuf…Mais même à bord d’un vieux Twin Otter, atterrissant sur la piste de Belo où se promenaient un zébu et deux petites canailles de 7 ou 8 ans, j’ai pu, voici quelques années, apprécier la maîtrise du pilote. Du grand art ! Et je tiens à souligner qu’il existe, ou a existé, des femmes pilotes à Air-Madagascar. Très rare dans le monde aéronautique.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.