Industrie : La loi sur la zone franche bientôt effective

Salim Ismaïl, le PDG du groupe SOCOTA, s’est réjoui de la disposition du ministère de l’Industrie à appuyer le secteur de la zone franche.
Salim Ismaïl, le PDG du groupe SOCOTA, s’est réjoui de la disposition du ministère de l’Industrie à appuyer le secteur de la zone franche.

Le secteur de la zone franche dispose dorénavant d’un cadre juridique stable, clair et prévisible

Le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé, Narson Rafidimanana, l’a confirmé hier, lors de la visite qu’il a effectuée dans les sites du groupe SOCOTA à Antsirabe. Le décret d’application de la loi sur la Zone Franche a été approuvé en conseil des ministres. Il n’y a plus que quelques procédures et ladite loi qui a été élaboré, depuis l’ère Ravalomanana en 2007 sera publiée et donc effective.

Essentiel. Une nouvelle qui réjouit, en tout cas, les opérateurs économiques. A commencer par le PDG du groupe SOCOTA, Salim Ismaïl, qui a déclaré qu’il s’agit d’une étape décisive pour le secteur de la zone franche : « L’effectivité de la loi sur la zone franche va clarifier notre horizon future », a-t-il déclaré en précisant que « le secteur a maintenant un cadre stable, clair et prévisible en ce qui concerne son avenir ». En tout cas, cette loi sur la zone franche constitue un élément absolument essentiel pour le développement des entreprises franches qui peuvent être des exemples de réussite comme c’est le cas pour le groupe SOCOTA qui va bientôt augmenter de 25 % sa capacité de production et qui, à l’horizon 2016-2017, compte dépasser le cap des 10 000 emplois.

Outils. Un développement qui a été d’ailleurs constaté par la délégation du ministère de l’Industrie, lors de la visite d’hier. « Du côté du secteur privé, on constate qu’ils avancent, le rôle du gouvernement est de leur donner un environnement propice aux affaires », a notamment déclaré le ministre de l’Industrie. Et la loi sur la zone franche constitue justement un de ces outils de développement de ce secteur qui est encore appelé à se développer, notamment depuis le retour à l’AGOA. La réussite du groupe SOCOTA est là pour confirmer cette potentialité en la matière. Nous parlerons en détail de cette réussite dans notre édition de demain.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Il reste la publication de ce décret d’application si … le Président de la République et le Gouvernement ne sont pas en vacances … ou font de la campagne sénatoriale … ‘faut s’attendre à tout, même l’incroyable !!!

    Hallucinant qu’une loi aussi importante sur le plan économique et social élaborée en 2007 ne voit son application qu’en 2015 … et encore !
    Soit plus de 7 ans … alors que le contexte et la conjoncture ont évolué !!!
    Ce qui est sûr, depuis des investisseurs étrangers ont plié bagage ou en attente d’un vol Air M/car reporté …

  2. Une excellente décision économique. L’occasion de rappeler que la création de zones franches (et non plus seulement de ports francs) est une très bonne initiative qui permet, notamment, d’éviter le déplacement en nombre de populations de travailleurs vers le travail. C’est le travail qui vient à eux.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.