Air Madagascar : Encore des perturbations des vols

Les problèmes continuent à s’accumuler pour la compagnie aérienne nationale Air Madagascar. La panne technique subie par un de ses appareils samedi dernier a provoqué, une fois de plus un chamboulement du programme de vols, notamment sur la ligne desservant la Réunion. Heureusement que la compagnie a finalement trouvé une solution, puisque les passagers en souffrance à Sainte-Marie, à Toamasina et à Antsiranana ont été reroutés vers Antananarivo avant de rallier La Réunion. Leur hébergement a été pris en charge par Air Madagascar qui a fait appel à Air Austral pour que 200 passagers puissent s’envoler vers La Réunion ce jour à bord d’un Boeing 777.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Je vous parle par expérience pour les vols sur la Réunion. Exemple simulation d’achat d’un billet pour Tamatave le 25 octobre avec un retour le 22 novembre par Air Madagascar en classe économique, prix : 248 €. Même simulation en cherchant le prix le plus bas en jouant sur les dates, du 23 octobre au 23 novembre, prix 291 €. Vous pouvez vérifier. C’est pas énorme mais pour quelqu’un qui voyage régulièrement ou à plusieurs ça chiffre….. Maintenant avec tous les déboires que l’on a pu connaitre dernièrement la question qui dérange est partira ou partira pas

  2. Bernika et Anhuro ont tous deux à la fois raison et tort. Air-Madagascar est sans doute moins cher qu’Air Austral à l’internationale (référence à un vol Tana-Paris aller-retour). Mais, sur les vols intérieurs, Air-Madagascar est extrêmement cher (environ deux fois plus qu’un vol intérieur en France, hors compagnie low cost). Bref, la seule issue : une compagnie malgache indépendante du pouvoir politique et ouverte à la concurrence internationale ET nationale comme cela se fait dans tous les pays civilisés (je ne parle évidemment pas de la Corée du Nord ni de Cuba qui, à l’époque (celle du boky mena), passaient aux yeux de Ratsiraka pour des modèles à suivre !).

  3. Bernika , je ne sais ou vous trouvez les prix d’Air Austral + chers que ceux d’Air Madadagascar ,allez sur leur site et comparez !, de plus les vols intérieurs chez AirMad sont HORS DE PRIX et la pub donnant 40% de remise en couplant l’international et le régional est une arnaque car remplie de conditions qui sont très restrictives , de là en + de tout ce qui est connu explique un peu plus la désaffection des clients (pigeons?). Bonne journée

  4. D’accord sur à peu près tout, mais avez vous déjà comparé les prix d’Air Madagascar à ceux d’Air Austral? Air Madagascar est nettement meilleur marché. Dommage que la compagnie soit mal gérée comme beaucoup d’autres choses à Madagascar. Avec un peu de sérieux ses carnets de commande seraient pleins, mais voilà comme toujours à Madagascar on sabote tout ce qui peut marcher, dommage, vraiment dommage….

  5. Air Mad est une compagnie défunte. Nul doute que ses pilotes et ses personnels les plus qualifiés et efficaces seront repris par une autre compagnie. Halte au nationalisme étroit de ceux qui pleurent la perte de « leur » compagnie nationale. Le problème est précisément que certains ont considéré Air Mad comme leur jouet personnel (jusqu’à détourner certains vols pour leur convenance personnelle. Puisque Ratsiraka a bonne mémoire (!) il doit s’en souvenir, non ?).
    Dans le monde entier, des centaines de petites compagnies aériennes (et même de très grosses) ont dû se restructurer. Certaines ont disparu, d’autres ont fusionné. C’est ainsi et celui qui croit pourvoir y changer quelque chose n’est pas encore né.
    Après cinq années de grand n’importe quoi (merci, Rajoelina !), l’urgence est de mettre fin à la gabegie et aux risques mortels que prennent désormais les passagers (le matériel volant, hormis les ATR, est hors d’âge). A l’évidence, tant à l’international qu’au national, l’espace aérien doit s’ouvrir à la concurrence (et les prix excessifs baisseront comme par enchantement, les horaires seront respectés, les règles seront appliquées et les « puissants » paieront leur place comme tout le monde et feront la queue comme tout le monde). Un rêve qui fait planer, non ?

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.