Salon MAGIC à Las Vegas : Les produits « Made in Madagascar » très prisés par les Américains

Jacaranda
Ces articles exposés au salon MAGIC sont tous des fait-main.
Ces articles exposés au salon MAGIC sont tous des fait-main.

Cinq entreprises malgaches spécialisées dans les domaines de l’artisanat, du textile et des accessoires de mode ont participé au salon MAGIC à Las Vegas avec l’appui de la Chambre de Commerce Américaine (AmCham) à Madagascar. Il s’agit de MITI, de Boozaka, de Ladah Craft, de Height Ladies et de Flexknit. Ces opérateurs ont exposé chacun leurs propres produits lors de ce plus prestigieux salon et rendez-vous incontournable de l’industrie de la mode aux Etats-Unis, qui réunit plus de 60 000 professionnels issus de 120 pays. Mais ensemble, ils ont pu promouvoir une bonne image de Madagascar. La preuve, les produits « Made in Madagascar » sont très prisés par les Américains.

Commandes en grande quantité. « Les clients américains constituent notamment de grandes sociétés de renom qui achètent en grande quantité et ce, à prix compétitifs. Ils raffolent surtout des sacs et paniers en raphia, du « lamba landy » et des bijoux fabriqués à base de pierre industrielle comme le quartz rose et le jaspe ainsi que des sacs confectionnés à base de peau de zébu. D’autant plus, ce sont des produits fait-main », a témoigné Aimée Harinoro, Manager et Créatrice de Height Ladies, une des participantes à ce salon. Durant cet événement, les exposants malagasy ont pu vendre plus de 90 % de leurs articles. En outre, « ces clients américains ont déjà commandé, et ce, en grande quantité, près de 80 % de ces produits vendus. C’est pourquoi, nous sollicitons tous les artisans talentueux à se lancer dans ces secteurs porteurs car nous n’arrivons pas tous seuls à honorer les commandes des Américains dans le cadre de l’AGOA », a-t-elle poursuivi.

Professionnalisme. Notons que les organisateurs du salon MAGIC et l’EATIH, le partenaire de l’AmCham ont été très impressionnés par le professionnalisme des opérateurs malagasy même si c’était leur première participation à Las Vegas. « Nous avons reçu une dizaine de formations prodiguées par l’Ambassade des Etats-Unis à Madagascar. L’AmCham a également effectué trois fois le contrôle au niveau de nos ateliers pour être sélectionnés à y participer. Certes, nous avons beaucoup investi pour avoir cet énorme débouché, mais nous avons aussi trouvé de nombreuses opportunités. Nous comptons ainsi créer d’autres emplois afin que chacun puisse tirer profit de ces avantages », a conclu ce Manager de Height Ladies qui emploie en ce moment près de 200 personnes.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.