SEIMAD : 69 logements de la Résidence Ainga inaugurés hier


Jacaranda

La Société SEIMAD (Société d’équipement immobilier de Madagascar) poursuit sa démarche pour rattraper le retard dans le secteur du logement. Plusieurs projets sont encore en cours.

 

La SEIMAD a encore plusieurs projets de construction de logements en cours.
La SEIMAD a encore plusieurs projets de construction de logements en cours.

La SEIMAD commence à diversifier ses constructions. Outre les logements économiques, elle se lance également dans la promotion d’appartements vendus jusqu’à 150 millions d’Ariary pour le type F4. Hier, la remise de clefs pour les 69 logements de la Résidence Ainga s’est déroulée aux 67ha, lors de l’inauguration officielle assistée par le Premier ministre Gal Jean Ravelonarivo, le ministre d’Etat Rivo Rakotovao et d’autres hautes personnalités. « Cette résidence n’est qu’un des projets de la SEIMAD. On peut encore citer, entre autres, le projet Avotra à Ampefiloha qui concerne un immeuble de 4 étages avec 36 logements, dont des appartements de type 3 ou 4 pièces, vendus à partir de 80 millions d’Ariary ; ou bien, le projet Soa Iadanana à Manazary Betsizaraina avec 200 logements de type 3 ou 4 pièces, vendus à partir de 35 millions d’Ariary », a annoncé le nouveau directeur général de la SEIMAD, Olivia Ratsiferana, lors de la cérémonie d’inauguration de la résidence Ainga. A noter que l’année dernière lors de la célébration du 50e anniversaire de la société, alors que ces projets étaient déjà en cours, l’ancien DG Liva Raharison a évoqué un retard de 30 ans qu’il faudrait rattraper dans le secteur du logement à Madagascar.

Leader. C’est d’ailleurs ce retard qui a incité les nombreux projets sur l’habitat, dans la Grande Ile. Pour le Premier ministre Jean Ravelonarivo, l’initiative de la SEIMAD prouve que cette société est aujourd’hui le premier acteur dans la réalisation de la politique de logement. « Je suis un ancien de cette société et on constate aujourd’hui qu’il y a bien eu une bonne évolution depuis ces dernières années. La SEIMAD est le leader du secteur et ses réalisations contribuent à la réalisation du troisième point du PND (Plan national de développement) qui concerne l’ancrage territorial et la croissance inclusive pour le développement. Cependant, je fais également appel au secteur privé à œuvrer dans ce même sens pour servir le pays en logements et participer à la vision du président de la République de construire une nation moderne et prospère, avec, entre autres une politique de logement spécifique », a-t-il noté dans son discours pour l’inauguration. Pour sa part, le ministre d’Etat chargé des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Equipement, Rivo Rakotovao a soutenu que la SEIMAD vient de prouver, que les sociétés, où l’Etat dispose la majorité des actions, peuvent réussir dans leurs activités. « Certes, l’Etat n’a pas à s’immiscer dans la gestion de ces sociétés, mais il peut avancer sa politique, pouvant inciter des initiatives comme ce projet de construction de logements », a-t-il affirmé. Bref, la SEIMAD gagne de plus en plus la confiance des acteurs concernés, pour intensifier ses activités pour la réduction de la défaillance en logement à Madagascar.

Antsa R.

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Ireo mpanam-bola efa manana trano maro ihany no hividy an’izany fa ireo manana revenu moyen tsy hahatakatra an’izany akory! Rehefa mahavita trano confortable, mahavaly ny tadiavina fianakaviana 1 ianareo; à 10 millions d’ariary; là je vous féliciterais!

  2. Tena marina ny anao.

  3. c’est très cher donc à la portée des gens riches. Si l’Etat s’engage réellement à l’amélioration du niveau de vie des malgaches, qu’il pense aux trano mora

Post Comment