Transports ferroviaires : Bientôt un mémorandum d’accord entre Madagascar et l’Espagne

Le ministre Ulrich Andriantiana a reçu hier l’Ambassadeur espagnole SEM. Juan F. Sell.
Le ministre Ulrich Andriantiana a reçu hier l’Ambassadeur espagnole SEM. Juan F. Sell.

Le ministère du Tourisme, des Transports et de la Météorologie prend en considération tous les aspects du secteur des transports. Cette fois-ci, c’est le transport ferroviaire qui va bénéficier des actions de relance initié par ce département. Et ce, par le biais d’un mémorandum qui sera signé entre Madagascar et l’Espagne. Le projet qui a été évoqué, hier lors de la rencontre entre le ministre du Tourisme, des Transports et de la Météorologie Ulrich Andriantiana et l’Ambassadeur d’Espagne SEM. Juan F. Sell ne pourra qu’être bénéfique pour le secteur ferroviaire malgache dans la mesure où les Espagnoles disposent d’une longue et riche expérience en matière de transport ferroviaire.

A noter que cette visite de l’Ambassadeur espagnole entre dans le cadre de l’escale du navire Galicia de la marine espagnole au port d’Antsiranana à partir de demain jusqu’au 15 septembre. Faut-il en effet préciser que ce navire effectue une mission du commandement de l’Union Européenne pour la lutte contre la piraterie maritime. Selon l’Ambassadeur d’Espagne, c’est la première fois que l’Union Européenne, dans le cadre de l’opération Atlanta, envoie un navire de ce type à Madagascar. L’occasion a été en tout cas saisie par le diplomate espagnole d’annoncer au ministre malgache le soutien très clair de l’Union Européenne pour les actions de lutte contre la piraterie maritime. Cette visite permettra également aux parties concernées de procéder à des échanges d’informations sur cette question cruciale de la lutte contre la piraterie maritime.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Mémorandum partout !
    C’est vraiment à la mode ce mot qui dit tout et son contraire et on l’utilise, l’use à toutes les sauces !

    N’empêche c’est bien qu’un autre pays de la Communauté européenne ( à part La France et l’Allemagne), l’Espagne, s’intéresse à M/car.

    Pour le moment ce n’est qu’un projet ou un mémorandum pour qu’on me comprenne très bien …

    Ce qui attend notre ministre des Transports sur le secteur ferroviaire c’est la réaction des lobbies des transporteurs routiers de marchandises et de personnes. Un service fondamental que l’Etat a abandonné au privé depuis la révolution socialiste …
    L’exemple se voit par l’utiiisation de la Gare de Soarano, devenue un centre commercial de luxe sécurisé ( où on monte dans un wagon pour satisfaire ses besoins fondamentaux …! Génial !!!), la prolifération de coopératives de transports pour aller aux 4 coins de l’île …

    Justement, à propos de la gare routière d’Ambodivona, il est temps de la dispatcher car qui dit gare dit trafics en tout genre … Y en a trop et c’est le vrai souk !!!
    Pourquoi ne pas déplacer à un autre endroit l’une des arrivées-destinations développant certains arrondissements et sécuriser les usagers.

    Ouest et Nord ( Mahajanga, Antsiranana, …) par exemple à un autre endroit … Ce ne sont pas l’espace qui nous manque à Antananarivo !

    Faute de gares ferroviaires, on a nos gares routières du Sud ( Digue), du Nord ( à Ankorondrano ou à Soavimasoandro, …), de l’Est ( toujours à Ambodivona) … pour servir les déplacements de 20 millions de Malagasy …

    Cà arrangerait la politique d’urbanisation et de sécurité d’Antananarivo (je ne roule pas spécialement pour Lalao Ravalomanana !!!) qui a énormément besoin d’un grand ravalement de façade et de réaménagement.
    C’était conçu pour 500 000 habitants et non pour 2 millions … Normal les embouteillages monstres, les égouts débordés, la saleté et les maladies avec …

    Cà devrait intéresser Rivo Rakotovao et Lalao Ravalomanana s’ils sont vraiment responsables et surtout … collaborer.
    Une autre affaire !!!

  2. Bien, très bien, et vive le rail ! Voici quelques courtes semaines et en toute discrétion, un wagon s’est couché sur la voie de Fianarantsoa à Manakara. Un wagon donné par la Suisse. Souhaitons que le matériel espagnol soit plus stable sur ses roues…

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.