Narson Rafidimanana : Pas de place aux monopoles

Jacaranda
Le ministre Narson Rafidimanana mise toujours sur le Dialogue Public-Privé pour améliorer le climat des affaires à Madagascar.
Le ministre Narson Rafidimanana mise toujours sur le Dialogue Public-Privé pour améliorer le climat des affaires à Madagascar.

Le gouvernement malgache, avec comme point focal le ministère de l’Industrie et du développement du secteur privé et l’appui de la CNUCED, s’engage pour l’amélioration de la politique d’investissement à Madagascar. Jeudi dernier, l’atelier de validation du rapport de diagnostic établi par la CNUCED a permis de recueillir des recommandations sur des points où des améliorations sont jugées opportunes. « L’examen de notre politique d’investissement est plus qu’opportun, car il intervient au moment où nous sommes en train de relancer notre économie après de longues années de crise et de mettre en œuvre notre Plan National de Développement où les IDE (Investissements Directs Etrangers) ont des rôles importants à jouer en plus des contributions nationales et celles des partenaires techniques et Financiers. Il permet également de relever un des défis du président de la République de faire de « Madagascar une Nation moderne et prospère »., a souligné le ministre de l’Industrie Narson Rafidimanana en marge de cet atelier.

Concurrence. Selon ce membre du gouvernement, la nouvelle politique d’investissement malgache mettra fin aux monopoles. « Notre nouveau code d’investissement est en cours d’élaboration. L’objectif est d’améliorer le climat des affaires afin d’attirer plus d’investisseurs étrangers. Mais, il faut préparer nos industries nationales à une concurrence. Raison pour laquelle j’étais descendu à Antsirabe dans le cadre de la Vitrine de Vakinankaratra pour encourager les industries locales à être performantes. », a-t-il expliqué. A noter que le rapport sur l’Examen de notre politique d’investissement sera présenté à la commission de l’investissement des entreprises et du développement de la CNUCED à Genève en novembre 2015.

R. Eugène

Share This Post

5 Comments - Write a Comment

  1. What’s up, I want to subscribe for this blog to get most up-to-date updates, thus where can i do it please help out.

  2. et la star? ce n’est un monopole? L’encouragement ne suffit pas pour que les industries malagasy soient compétitives! ridicule!

  3. Fa inona aloha no mba nataon’i Cocozarico e no lasa minisitra e? Aiza moa ity firenena ity no tsy hivarina ankady. Foza orana biby mitorina jiaby

  4. La langue de bois est un art particulier, souvent détestable mais parfois assez drôle. Permettez-moi une traduction de l’article ci-dessus : Mada a besoin de fric, beaucoup de fric et fait du pied à tout investisseur intéressé, quel qu’il soit et d’où provienne l’argent, mais, attention, pas de monopole ! Faudrait voir à ce que RA8 ne recommence pas à être le seul ”boss”de la Grande Ile.

  5. Et si vous êtes le “SEUL” qui opère dans de telle “FILIERE”?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.