Mines et pétrole : Tout est à point à J-2 du SIMP

Jacaranda
Le Salon international des mines et du pétrole commencera demain au CCI Ivato.
Le Salon international des mines et du pétrole commencera demain au CCI Ivato.

Le Salon international des Mines et du pétrole (SIMP) 2015 se tiendra au Centre de conférence international (CCI) d’Ivato à partir de demain jusqu’au 25 septembre. Hier, les organisateurs ont annoncé que tout est prêt.

Toute l’équipe du ministère auprès de la Présidence en charge des Mines et du pétrole, initiateur du SIMP,  est déjà mobilisée au maximum. L’équipe d’Energy  exchange, partenaire internationale dans la partie organisation,  de son côté, est arrivée à Madagascar depuis quelques jours pour peaufiner les derniers détails, tandis que les premiers participants étrangers ont déjà commencé à débarquer. Ceux qui sont sur place sont déjà en effervescence.  Pareil pour le prestataire qui se charge de la partie logistique sur place. La construction des quarante stands prévus pour l’occasion est déjà presque achevée. « Tout est déjà prêt pour la tenue du salon. L’entrée sera gratuite et nous invitons le public à venir nombreux car ce sera une véritable vitrine des richesses du sous-sol du pays et du secteur extractif en général », déclare Hajatiana Rasolomanana, Commissaire Général Adjoint du salon après du Ministère auprès de la Présidence en charge des Mines et du Pétrole.

Participants. Cette édition 2015 du salon consacré aux secteurs minier et pétrolier aura une dimension internationale exceptionnelle. Le partenariat avec Energy exchange, filiale du leader mondial des événementiels, a porté ses fruits, puisqu’ une véritable affluence des participants étrangers est attendue. Des participants et des délégations de plus d’une dizaine de nationalités ont déjà confirmé leur présence. Il y aura, entre autres, des Canadiens, des Japonais, des Australiens, des Indiens et même des Algériens. « Les opérateurs locaux issus du secteur de la petite mine  ne seront évidemment pas lésés. Des représentants des six provinces sont attendus pour participer à cet événement », explique Hajatiana Rasolomanana. Par ailleurs, les principaux investisseurs qui sont déjà présents à Madagascar dans les secteurs miniers et pétrolier font partie des participants et partageront leur expérience malgache aux autres compagnies. On peut citer, entre autres,  Rio Tinto, Amba­tovy, Madagascar Oil et Toliara Sands. Mais il y aura également des entreprises issues du secteur des services qui offrent des prestations ou vendent des produits relatifs aux travaux miniers. C’est le cas, par exemple, de la canadienne Fordia, spécialisée dans les équipements et les activités de forage.

Conférences. Outre les expositions, les  conférences seront les attractions phares du salon. Beaucoup de délégations viendront surtout pour assister à la série de présentations prévues durant ces trois jours. Des représentants de Shell, par exemple, seront présents, mais également le géant africain Sapetro, Marubeny corp, Gemfields, World Titanium, l’Indienne APC ainsi que l’Algérien MECI. « Le panel d’intervenants est vraiment étoffé par la participation de nombreux spécialistes  dans leur domaine respectif. Des ministres pourront même faire partie des intervenants », souligne le commissaire général adjoint. Les thèmes des conférences sont axés sur trois points principaux. Il y a d’abord l’engagement du gouvernement dans la promotion du secteur minier et pétrolier. Une présentation des améliorations et des nouvelles dispositions prises dans ce sens comme la réforme du code minier et pétrolier, figure donc au programme. Le deuxième point est un véritable  partage d’expériences entre les participants, aussi bien locaux qu’étrangers. Le troisième point consiste à faire une comparaison de situation entre Madagascar et les autres pays en matière d’environnement des affaires ou Doing business.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.