Intégration régionale : « Il faut attaquer le marché extérieur », selon le ministre Henri Rabesahala

Jacaranda
Madagascar doit se préparer, pour que l’intégration régionale lui soit bénéfique, selon le ministre Henri Rabesahala, et le représentant du COMESA, George Lipimile.
Madagascar doit se préparer, pour que l’intégration régionale lui soit bénéfique, selon le ministre Henri Rabesahala, et le représentant du COMESA, George Lipimile.

Avec l’intégration régionale et la mondialisation, une grande marée inondera le marché local à Madagascar, si cela n’est pas encore arrivé, d’après George Lipimile, chef exécutif de la Commission de la concurrence du Comesa. En effet, Madagascar doit se préparer à ces vagues de productions étrangères, aujourd’hui où la consommation de la Grande Ile dépend en grande partie des importations. Pour le ministre du Commerce et de la Consommation, cette préparation doit concerner la production pour les exportations. « Dans une telle situation, se défendre ne suffit plus. Il faut attaquer le marché extérieur. De plus, comme nous avons déjà choisi l’ouverture vers l’extérieur, nous ne pouvons plus nous camper sur le protectionnisme. Madagascar assure actuellement la Vice-présidence du COMESA. Un Sommet des pays membres est prévu se tenir en octobre 2016, et après cela, Madagascar sera à la Présidence du Comesa. Cela représente déjà un grand avantage pour nous, pour faire de l’intégration régionale, la clé du développement économique », a-t-il annoncé, en marge de l’Atelier national de sensibilisation des parties prenantes au droit de la concurrence du Comesa, qui s’est tenu la semaine dernière au Panorama.

Antsa R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.