Jirama : 30 000 demandes de branchement en attente

Non seulement la Jirama n’est pas capable, avec le délestage sans précédent, de satisfaire aux besoins de ses abonnés, mais elle est également impuissante face aux nouvelles demandes de branchement. En effet, rien que dans la capitale, environ 30 000 demandes de branchements sont actuellement en attente. Non seulement, cette défaillance est frustrant pour les particuliers, mais elle bloque également les initiatives des opérateurs économiques qui veulent se lancer dans les grands projets industriels et commerciaux. Quant aux entreprises existantes, pour se maintenir, elles sont obligées de recourir aux groupes électrogènes. Avec ce que cela suppose de charges supplémentaires en raison du coût exorbitant du gas-oil.

A propos de gas-oil justement, le coût de ce carburant utilisé majoritairement par la Jirama est de 60% plus cher que celui de fuel lourd. Et les observateurs ne manquent pas de conclure que c’est à dessein que les responsables n’arrivent pas à mettre en pratique rapidement les solutions alternatives aux centrales thermiques à gas-oil. On explique notamment que le gas-oil est une filière qui rapporte gros, en haut lieu. Et c’est toujours cette question d’intérêt particulier qui explique le fait que jusqu’à maintenant, 90% des marchés de fournitures d’électricité sont passés de gré-à-gré. Des histoires de commission.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Arrêtez d’accepter les demandes! c’est simple comme un petit bonjour!! C’est un moyen de corruption très usité et que le BIANCO DOIT vérifier de très près.
    Ce n’est pas aux consommateurs de payer les conséquences, c’est aux agents à l’intérieur même de la JIRAMA. C’est flagrant mais tout le monde ferme les yeux!!! BIANCO, faites votre travail SVP.
    Voici une piste: ciblez les maisons neuves, regardez la date de la construction de la maison, celle du devis et celle du branchement. Aucune demande ne peut être acceptée qu’à réception du certificat de la commune.
    Avec le retard actuel, un branchement ne doit être effectué qu’après au moins 2 ans de la date du devis car « faute de compteur » selon les informations des agents de la Jirama. Donc, si un foyer arrive à être branché, c’est « qu’il s’est branché » anormalement! Anguille sous roche….. Allez, à vos pioches, cher BIANCO! et ne me remerciez pas 😉

Poster un commentaire