Centre de formation à Mahitsy : Une contribution d’Avitech au développement du pays



Jacaranda

Le Centre d’Appui -Formation d’Andranovaky Mahitsy a été un bâtiment de l’Etat laissé en abandon. Mais suite à un accord de partenariat entre le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et le groupe Avitech/LFL/Farmshop spécialisé dans le domaine de l’élevage avicole, ce grand opérateur s’engageait à le réhabiliter en 2006. « L’objectif était de développer la filière avicole à Madagascar par la formation et l’encadrement technique de tous les éleveurs éparpillés dans l’Ile. Le groupe a également loué le bâtiment du centre pour servir de ferme pilote en aviculture pendant des années. Maintenant, nous allons remettre officiellement au centre de formation toutes ces infrastructures rénovées. Il s’agit de notre humble contribution au développement du pays et au développement des jeunes ainsi les générations futures par le biais de leur professionnalisation », a exprimé Benoît Ning, le directeur des opérations du Groupe Avitech/LFL/Farmshop lors d’une cérémonie hier à Mahitsy.

Demande en hausse. Notons que ce centre de formation a été entièrement rénové. Cet opérateur avicole a réhabilité le centre de formation, le dortoir et le réfectoire des éleveurs en provenance des régions qui y effectuent un pensionnat ainsi que les salles d’eau et le bâtiment de ferme pilote. L’adduction en eau potable par la création des points d’eau et l’électrification du site ont été également réalisés dans le cadre de cet accord de partenariat. « Ce centre d’Appui à la formation avicole ne pouvait accueillir que 25 paysans alors que la demande de formation en technique avicole ne cesse d’augmenter atteignant une centaine par an. C’est pourquoi, nous avons décidé de délocaliser le programme de formation des éleveurs dans les autres régions en vue d’une assistance technique de proximité », a expliqué Vololona Andriamanantenasoa, le Responsable de Formation et de Communication du groupe Avitech/LFL/Farmshop.

Exploitants agricoles. Parlant de ce centre d’Appui-Formation avicole, son statut a été modifié. Cela devient maintenant un Centre d’Appui et de Formation Professionnelle Agricole (CAFPA). « Notre mission est désormais de former des paysans  en  exploitants agricoles ainsi que des jeunes ruraux déscolarisés pour se professionnaliser dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche », a fait savoir Randrianirina Jeannot, le directeur de ce centre.  Au démarrage, « 20 paysans issus des six régions seront formés pendant deux à trois ans mais le recrutement se fait tous les ans. Ils seront directement opérationnels pour monter leurs propres projets ou étendre leurs activités à la fin de la formation diplomante », a-t-il conclu.

Navalona R.


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.