Ash Dykes à mi-parcours : Une aventure à pied du Sud au Nord de l’île

Ash Dykes sera accompagné par son guide de rivière, Matio Randrianandresy dit Max pour sa dernière aventure à pied dans le Nord. (Photo : Yvon Ram)
Ash Dykes sera accompagné par son guide de rivière, Matio Randrianandresy dit Max pour sa dernière aventure à pied dans le Nord. (Photo : Yvon Ram)

Cet aventurier britannique produira des films documentaires à l’issue de son expédition. Ses productions seront relayées par des chaînes TV Internationales en vue de promouvoir la destination Madagascar.

L’aventurier britannique, en la personne d’Ash Dykes ou de son vrai nom Ashley Philip Dykes, a déjà réalisé son expédition à mi-parcours. Son défi est de devenir la première personne au monde à parcourir à pied la longueur de Madagascar, allant du Cap Sainte-Marie jusqu’au Cap d’Ambre. Son périple a débuté en septembre dernier et durera jusqu’à mi-mars 2016. Dans le cadre de cette expédition, Ash Dykes a déjà traversé le paysage désertique et les forêts du sud de Madagascar tout en abordant les gorges profondes et les hautes falaises de l’Ankarana. En outre, il a gravi les sommets qui couvrent presque toute la longueur de Madagascar.

Défi. Et jusqu’à présent, cet aventurier a atteint les sommets des cinq montagnes se situant dans la partie Sud de l’île. Il s’agit entre autres, de Pic Boby, la 2e plus haute montagne et de Tsiafajavona, la 3e plus haute montagne. Et en dépit de toutes les difficultés qu’il a rencontrées durant son expédition, Ash Dykes est prêt à relever son défi en continuant son aventure vers la partie Nord de Madagascar. « J’ai réduit à 25kg mes bagages au lieu de 42kg au début de mon expédition. J’ai perdu 10kg lors de ce voyage à mi-parcours à cause d’une maladie. Mais je suis maintenant en pleine forme pour battre ce record », nous a confié cet aventurier britannique lors de son passage dans la Capitale. Accompagné d’un guide touristique de rivière et de son caméraman, il visitera Ambatondrazaka et ses environs avant de gravir le sommet de la plus haute montagne à Madagascar, se trouvant à Maromokotra, dans la région de la SAVA et terminera son périple jusqu’à Antsiranana et dans le Cap d’Ambre.

Promotion. Rappelons que Ash Dykes a été invité par l’agence touristique Madamax spécialisée en matière de tourisme d’aventure pour réaliser cette expédition, et ce, avec l’appui de l’ONTM (Office National du Tourisme de Madagascar). L’objectif consiste à faire la promotion de la destination Madagascar à travers le monde par le biais des films documentaires réalisés par cet aventurier durant son expédition. En effet, ces films documentaires seront relayés par des chaînes TV internationales comme BBC World News, BBC World Service et ITV News ainsi qu’à travers son site web www.ashdykes.com et ses réseaux sociaux tels que le twitter : @ash-dykes et le facebook : ash-dykes. « En ce moment, j’ai déjà fait une prise de vue d’une durée de 10 heures avec mon petit caméra tout en prenant plusieurs photos que je balance en temps réel à chaque étape de mon parcours », a exprimé l’aventurier.

Biodiversité. Il faut savoir qu’Ash Dykes est la première personne au monde ayant réalisé en solo un voyage à pied à travers la Mongolie. « J’ai choisi Madagascar pour ma 2e plus grande aventure compte tenu de sa richesse en biodiversité, qui plus est, endémique au pays. D’ailleurs, j’avais eu la chance de découvrir six espèces de lémuriens et de visiter trois sites de conservation de ces animaux en danger critique dans la partie sud de l’île. Entre-temps, je soutiens la cause de Conservation Network Lemur, un organisme de bienfaisance œuvrant pour la protection des lémuriens. Par ailleurs, j’ai découvert d’autres plantes comme le cactus et le fameux « Ravinala » ainsi que les grenouilles. Ce n’est pas tout ! Les cultures et le mode de vie des différentes ethnies du pays m’ont également beaucoup impressionné », a-t-il raconté. A la fin de son aventure, il rentrera dans son pays natal au Royaume -Uni.

Navalona R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire