Recapitalisation de QMM SA : Aucun décaissement de l’Etat malgache



Jacaranda
Le DG de l’OMNIS, Rasoanaivo Bonaventure donne des précisions sur la situation de QMM SA.
Le DG de l’OMNIS, Rasoanaivo Bonaventure donne des précisions sur la situation de QMM SA.

La recapitalisation de QMM SA n’aura aucun impact sur le budget de l’Etat malgache, d’après les précisions fournies par Rasoanaivo Bonaventure, DG de l’OMNIS (Office des mines nationales et des industries stratégiques). En effet, l’Etat dispose de 20 % des actions de cette société anonyme, contre 80 % pour l’autre actionnaire : Rio Tinto. Dans le cadre de l’augmentation du capital social, décidée par l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires, le 26 novembre dernier, la part de l’Etat malgache provient  intégralement des créances de l’actionnaire Rio Tinto, qui seront remboursées avec les futures parts de dividendes, d’après les explications. « QMM a des difficultés face à la chute du cours des matières premières sur le marché international. Comme ses pertes cumulées dépassent la moitié du capital social, on est obligé de faire une recapitalisation. Mais cela n’impactera pas le budget de l’Etat malgache. L’OMNIS qui représente ce dernier dans l’actionnariat n’aura rien à décaisser, contrairement à ce qui a été affirmé dans la presse et sur les réseaux sociaux. Un plan a été convenu pour que nous gardions le même ratio initial de participation », a indiqué le DG Rasoanaivo Bonaventure. Bref, au pire des cas, l’Etat malgache ne percevra pas de dividendes issus des bénéfices de QMM, pendant un certain temps.

Antsa R.


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.