Sommet de la Francophonie : 2 800 chambres d’hôtel visitées

Le Paon d’Or d’Ivato figure parmi les sites d’hébergement du Sommet de la Francophonie.
Le Paon d’Or d’Ivato figure parmi les sites d’hébergement du Sommet de la Francophonie.

Lentement mais sûrement, la tenue du Sommet de la Francophonie se dessine.

La Délégation Générale rassure quant à la tenue du Sommet de la Francophonie. Le doute est maintenant levé concernant la possibilité de Madagascar pour héberger les plus de 3 000 personnes qui viendront pour participer aux trois événements internationaux majeurs qui se tiendront au pays cette année. Il s’agit, rappelons-le,  de la conférence de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie au mois de juillet, de la réunion du COMESA au mois d’octobre et surtout du 26e sommet de la Francophonie prévu, pour le mois de novembre.

Séance de travail. Hier, la Délégation Générale de la Francophonie a tenu une séance de travail avec les  professionnels de l’hôtellerie, sous la houlette de la Fédération des Hôteliers et Restaurateurs de Madagascar (FHORM). Une réunion qui a permis de conclure que  les infrastructures d’hébergement existantes sont capables d’accueillir les plus de 3 000 délégués qui vont venir. En effet, 80 hôtels situés dans la capitale et ses périphéries ont été visités.  Des visites qui ont permis de trouver 2 781 chambres disponibles  et 320 autres en cours de construction. Des suites présidentielles pour les chefs de délégation, en passant par les chambres de catégories supérieures pour les VIP jusqu’aux chambres standard pour les accompagnateurs.

TV 5. Le minimum requis pour une chambre standard est par exemple d’avoir une superficie de 10 m², les commodités d’usage comme la salle d’eau, une toilette, un coffre-fort, un minibar. Et bien évidemment, un poste téléviseur devant capter TV5 qui est le diffuseur officiel du Sommet. Selon le Délégué général Mamy Rajaobelina, les hôtels visités répondent pour la plupart aux critères qui sont définis par l’Organisation Internationale de la Francophonie. Sur ce point, d’ailleurs, l’on apprend qu’une délégation de l’OIF séjournera au pays dès le mois de février pour vérifier sur terrain l’avancement des travaux préparatoires à ce Sommet qui sera celui de tous les défis pour Madagascar.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.