E-commerce : E-tsena.com se positionne à Madagascar

En France par exemple, l’e-commerce a connu l’an dernier une croissance de pas moins de 10% par rapport à 2014, faisant ainsi grimper le chiffre d’affaires des ventes en ligne à près de 57 milliards d’euros. Tandis que le commerce traditionnel, lui, gagnait à peine 1,1%.
A Madagascar, l’e-commerce, on sait à peu près tous ce que c’est, mais on ne l’utilise encore que très peu. La question qui se pose est de savoir si ce sont les Malgaches qui ne sont pas encore prêts à l’utiliser, ou si c’est le marché qui est encore trop isolé ; ou les deux. Ce que l’on peut affirmer dans tous les cas, c’est que la place occupée par l’e-commerce est devenue un indicateur de développement d’un pays donné.
Dans une interview, Landivola Razafimbola, COO ou Directeur d’exploitation de e-tsena.com, a voulu mettre en avant la contribution de e-tsena.com au développement progressif de l’e-commerce à Madagascar « à travers la mise en place d’un commerce à mi-chemin entre l’e-commerce et le commerce traditionnel. »
En vendant sur son site internet des bons d’achats électroniques (BAE) utilisables dans les commerces partenaires à Madagascar, e-tsena.com propose en effet un concept d’achats à la fois numérique (BAE vendus en ligne) et traditionnel (achats effectués physiquement dans les commerces Partenaires avec ces BAE, et non sur le site internet).
Ce service accessible en Europe et à Madagascar, qui s’adresse aux particuliers et aux entreprises, a été conçu en outre pour solutionner des problématiques bien spécifiques. Nous vous invitons à vous connecter sur www.e-tsena.com pour plus d’informations.
A noter que les BAE e-tsena.com pourront être utilisés chez Jumbo Ankorondrano à partir du 22 Janvier 2015, et très prochainement auprès d’autres nombreux Partenaires.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.