Madagascar Oil : Suspension de la production faute de stockage

Jacaranda

Les trois cuves de stockage de Madagascar Oil à Tsimiroro sont maintenant remplies d’huile lourde. La quantité maximale de 150 000 barils est atteinte. A cet effet, la compagnie pétrolière a décidé de suspendre temporairement sa production faute de stockage de ce fuel lourd. C’est ce qu’on a appris de source au sein de cette compagnie. Elle attend ainsi la période propice pour l’écoulement de son stock de production sur le marché local.

Moins cher. Il s’agit notamment de la concrétisation du protocole d’accord entre Madagascar Oil et Symbion Power, l’entreprise américaine qui se charge de la rénovation de la centrale thermique de la Jirama à Mandroseza afin de fournir une puissance électrique de 40 Mégawatts. Cette première l’approvisionnera ainsi en huile lourde pour faire fonctionner les groupes de Mandroseza. En outre, la compagnie pétrolière va bientôt livrer la société de production de ciment Holcim après les résultats du 2e test. En effet, elle a déjà envoyé un camion-citerne de 14 000 litres lors du premier test. Et les résultats étaient concluants, a-t-on appris. Les Brasseries STAR ont également manifesté son intention d’utiliser l’huile lourde de Tsimiroro. Rappelons que ce produit étant le moins cher sur le marché local, sera rentable pour les utilisateurs en remplacement du gas oil importé par Madagascar. Ce qui permettra en même temps d’éviter les paiements en devis.

Décision d’investissement. Par ailleurs, il a été décidé lors d’une Assemblée Générale Extraordinaire de Madagascar Oil Limited que la compagnie se retire définitivement de la bourse de Londres. Les transactions de ses actions sur ce marché boursier prendront de ce fait fin jusqu’au 8 avril prochain, a-t-on évoqué. En conséquence, les actionnaires pourront négocier directement avec les prêteurs potentiels sur la décision d’investissement nécessaire pour la poursuite du fonctionnement de l’exploitation de Tsimiroro, qui est également affectée par la chute du cours mondial du baril de pétrole, a-t-on conclu.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.