Electrification à Madagascar : Deux projets menés par Fraternité Tout Horizon

Jacaranda

Avec plusieurs partenaires, la Fraternité Tout Horizon participe à l’électrification à Madagascar. Des projets en réalisation grâce au financement du Conseil régional du Nord-Pas de-Calais, de la ville de Dunkerque, de la Banque du Luxenbourg, de l’EPID (une école privée de Dunkerque) et à la générosité des membres et donateurs de Fraternité Tout Horizon, avec le concours de la société Energie Technologie (ENERTECH de Madagascar) et le support technique de l’Echo du Tam-tam Techniciens sans Frontière (une association des professeurs et élèves de l’EPID qui réalise des projets en partenariat avec les pays en voie de développement, dans le cadre de l’éducation des jeunes au développement et à la solidarité). L’un se fait à Manandona. Il s’agit de l’électrification du centre d’éducation ménagère et de son internat, de l’école paroissiale du Sacré Cœur de Manandona, d’après les explications.

Mission. « Une équipe de 4 étudiants (2°année de BTS électrotechnique) et deux enseignants sont partis de Dunkerque le 31 mars pour Madagascar et ont rejoint l’équipe de la société ENERTECH à Antananarivo, ils ont pris la route pour Manandona et sont arrivés à l’école du Sacré Cœur de Manandona où ils ont été accueillis par la communauté des sœurs Augustines qui gèrent l’établissement. Ils ont commencé les travaux », ont informé les promoteurs du projet. En effet, il s’agit d’une installation de panneaux solaires qui alimentent des batteries. L’électricité restituée permet l’éclairage des locaux, le fonctionnement d’un ordinateur offert par la banque du Luxembourg et d’une télévision. Elle permettra également de recharger des téléphones portables.  « L’équipe repartira le 10 Avril après avoir formé les personnes sur place qui assureront la fin de l’installation et la maintenance ». L’autre projet est mis en œuvre à Antsenavolo. Celui-ci concerne l’électrification de bâtiments d’une école tenue par les sœurs augustines : l’école Sainte Thérèse d’Antsenavolo. Le projet est encore au stade de l’étude, deux personnes de l’équipe, actuellement à Manandona, se rendront à Antsenavolo pour rencontrer l’équipe dirigeante de cet établissement afin de bien définir le projet.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.