Easy Parc : Du vol en pleine rue de la capitale

Jacaranda
Certains horodateurs d’Easy Parc commencent à montrer des signes de défaillance.
Certains horodateurs d’Easy Parc commencent à montrer des signes de défaillance.

La grogne monte de plus en plus du côté des usagers des parkings payants de la capitale

L’entreprise qui gère actuellement les parkings de la capitale devrait changer de nom. Au lieu d’Easy Parc, elle devrait s’appeler « Complicated Parc », puisque depuis le mise en place de cette gestion privée des parkings, la situation devient de plus en plus compliquée pour les usagers qui se plaignent par ailleurs de la cherté du parking à l’heure.

Complication. Pire, il y a carrément du « vol en pleine rue» pratiquée actuellement par Easy Parc. En effet, une fois sa voiture garée, l’automobiliste est approché par l’agent d’Easy Parc qui lui demande pour combien de temps il va rester. Première complication, car on ne connaît pas forcément le temps exact de stationnement. Si l’automobiliste lui répond que ce sera pour environ 30 minutes, l’agent Easy Parc annonce alors la somme de 300 ariary. Une fois l’argent payé, l’automobiliste suit l’agent qui effectue lui-même le paiement sur un horodateur qui, visiblement ne fonctionne plus correctement parce que celui qui le manipule le secoue un peu pour que le ticket sorte et sur lequel est marquée la somme de 250 ariary pour 30 minutes. Comme il a payé 300 ariary, l’automobiliste demande alors à l’agent de lui remettre les 50 ariary. Mais ce dernier refuse tout simplement de le faire arguant que c’est devenu la pratique, car il n’a pas des pièces de 50 ariary et que si l’automobiliste veut qu’on lui rende sa monnaie, il n’a qu’à chercher lui-même les 50 ariary. Et c’est là qu’il y a vol et mauvaise qualité des services, car ce n’est pas à l’utilisateur de chercher de la monnaie pour le vendeur. Surtout quand le vendeur, en l’occurrence Easy Parc se targue d’être une entreprise sérieuse.

Autre solution. Qui plus est, elle collecte beaucoup d’argent avec les 500 ariary par heure, pour un service qui n’a rien à voir avec un professionnel. En fait, sur terrain, Easy Parc n’est qu’à moitié professionnel, puisque apparemment ses agents travaillent encore avec les placeurs informels qui n’hésitent pas à réclamer sa part à l’automobiliste avant que ce dernier ne parte. Et ce, en arguant que c’est lui qui lui a trouvé l’emplacement. Une combine qui provoque évidemment de l’exaspération pour les usagers qui paient beaucoup pour des services qui valent rien. Il est peut être temps d’envisager une autre solution, car la grogne ne cesse de monter du côté des automobilistes qui, depuis la mise en place de ce système de parkings payants, avec la complicité de la CUA commencent à regretter d’avoir voter pour Lalao Ravalomanana.

R.Edmond.

Share This Post

6 Comments - Write a Comment

  1. Prochaine fois, évitez les mots marqués en jaune. Ça vous évitera que vos commentaires soient bloqués automatiquement par l’application au lieu d’accuser gratuitement les journalistes
    http://www.midi-madagasikara.mg/pub/comment-approved.jpg

  2. Nul comme article! si tu as des dents contre la Maire, dis-le autrement mais pas lâchement dans la presse. Elle n’a même pas été élue que cet horodateur de m…. a été concocté.
    Je me demande comment tels journalistes ont été recrutés! il y en a qui sont intelligents et qui chôment…
    les commentaires, il faut les supporter tant que les termes sont respectés, avis aux modérateurs, svp! Nous ne sommes pas là pour chouchouter certains d’entre vous alors qu’ils écrivent des bêtises

  3. tiens, on est en train de bloquer mes commentaires puisqu’ils touchent trop aux âmes sensibles?!? C’est encore pire ce que vous essayez de communiquer dans la presse, si vous ne mettez pas de balise sur les conneries que certains de vos journalistes écrivent.
    Je le répète ici, si vous le bloquez encore, je peux toujours le communiquer ailleurs, que ce soit sur FB ou ailleurs, mais cela va se savoir. C’est aux autres lecteurs de le juger s’il y a effectivement lieu d’un blocage ou non, pas à vous qui prônez la libre expression.
    Commentaires au sujet:
    “Est-ce une manière à ce journaliste de décomprimer sa haine envers la
    Maire?? C’est idiot et nulle!! Qu’est-ce que Mme Lalao a à avoir dans
    cet horodateur de m…. déjà concocté bien avant son élection?
    La
    Direction Générale de Midi Madagasikara doit revoir son équipe de
    journalistes! il y a autant de cons, vraiment!! ils sont juste là pour
    remplir la page avec des articles aussi pourris que leur mentalité!
    Heureusement,
    il y a ceux qui font correctement leur travail, mais il est dit que “ny
    fandio iray siny tsy mahaleo ny fandoto iray tandroka”… A bon
    entendeur”

  4. C’est vrai m r , décidemment , ces des derniers temps il y a pleins d’articles débiles chez MIDI

  5. Qui ne sait pas que Mme Lalao n’a rien à voir du tout avec Easy Park, puisque c’était un deal conclu bien avant entre Easy park et l’ancien PDS magouilleur de Tana. Bref, nous demandons poliment à Midi Mscar de payer un peu plus les journalistes retardés, permettant à ceux-ci de s’instruire pour que le journalisme soit bien un métier d’honneur. Merci.

  6. la conclusion est d’un niveau pitipiti….ou R. Edmond prend les tananariviens pour des enfants capricieux….

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.