Zone économique spéciale : Un autre plagiat fait par le régime actuel

La souveraineté nationale et l’intégrité du territoire sont fortement menacées par la mauvaise interprétation du projet ZES (Zone économique spéciale). La plate-forme Emergence de Madagascar, qui a conçu ce concept, a présenté des preuves de plagiat hier devant les médias. Une plainte sera déposée contre le MEPATE, aujourd’hui devenu M2PATE (Ministère auprès de la Présidence chargé des Projets présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement). En effet, l’Observatoire du Foncier, rattaché à ce département ministériel a réédité ce projet ZES d’Emergence Madagascar, qui est pourtant une propriété intellectuelle protégée auprès de l’OMAPI (Office malgache de la propriété intellectuelle). « Le fait que les dirigeants aient fait ce copier-coller ne nous dérange pas si c’est pour le bien de la nation. Mais ce n’est pas le cas, car ils n’ont même pas compris le contenu du projet. Nous avons constaté de mauvaises interprétations et des incompréhensions dans le document publié partout par l’Observatoire du foncier. Ils ont même copié les fautes d’orthographe, les photos, les schémas, etc. Bref, ils devaient nous consulter au lieu de mettre ainsi en danger la nation. Nous allons finir par donner nos terres aux étrangers sans aucune contrepartie. La Constitution précise bien le maintien de la souveraineté et de l’intégrité du territoire, qui relève du rôle du président de la République », a déclaré Holijaona Raboana, président fondateur d’Emergence de Madagascar. Nous en reparlerons.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.