FORMAPROD : Une première formation des techniciens en élevage



Jacaranda

C’est le seul projet financé par le FIDA qui vise à former des jeunes déscolarisés dans le dessein de les insérer dans le monde du travail tout en évitant l’exode rural.  

Plus de 75% des Malgaches vivent en milieu rural et pratiquent des activités agricoles et d’élevage. Mais les infrastructures et les services de proximité ainsi que le capital humain visant à soutenir ces paysans sont peu nombreux, voire insuffisants. En outre, leurs méthodes et pratiques agricoles restent encore traditionnelles. Peu d’entre eux ont eu accès aux techniques modernes. Afin de contribuer à la redynamisation rurale et à l’augmentation de la productivité ainsi que pallier l’exode rural, une convention tripartite a été signée dans le dessein d’assurer une première formation des techniciens en élevage.

Expertises. Il s’agit d’une convention entre le ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, le programme FORMAPROD sous sa tutelle qui est financé par le FIDA (Fonds International de Développement Agricole) et l’EPSA (Ecole Professionnelle Supérieure Agricole) Bevalala. Pour cette première promotion, 70 agents du ministère de l’Elevage issus des différentes régions de l’île seront formés spécifiquement dans le domaine de l’élevage pendant seize mois en régime internat au sein de cette école. A l’issue de leur formation, ils seront diplômés en BTS, soit l’équivalent de Bac + 2. « Ces techniciens en élevage interviendront au niveau des districts pour apporter leurs expertises aux paysans tout en améliorant les services offerts aux éleveurs afin que ceux-ci puissent augmenter leur production tant en quantité qu’en qualité. En fait, il faut passer par la formation pour assurer un meilleur développement », a évoqué le ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage lors de la rentrée officielle de cette première promotion des techniciens en élevage hier à l’EPSA Bevalala.

100 000 jeunes. Notons que cette école occupant une superficie de 119 ha, a maintenant une capacité d’accueil de plus de 600 étudiants formés en agriculture et élevage ainsi qu’en construction et BTP. « Avoir des infrastructures comme des étables d’une capacité de 100 vaches laitières, de 1 000 têtes de porcs et de 10 000 volailles constituent notre particularité. Les étudiants peuvent effectuer une formation pratique tous les jours », a expliqué le Père Jacques Mananto, le directeur de l’école. De son côté, le Représentant de FIDA à Madagascar, Ghachem Kadari a souligné que FORMAPROD est le seul projet visant à former les jeunes déscolarisés afin de les insérer dans le monde du travail tout en évitant l’exode rural. « Notre objectif est de former 100 000 jeunes en 10 ans à travers les centres de formation spécialisés. Mais il n’y a pas de formation de qualité et de création d’emplois si l’on n’associe pas le secteur privé », a-t-il conclu.

Navalona R.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. · Edit

    Salama tompoko.saika mba anotany hoe rovina kay mba misy formation.za mantsy mitady fa tsy nahavita fianaratra hatramin’ny farany.2em année tamin’ny élevage aho.mila toro hevitra avy aminareo tompoko

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.