Projet de Code minier et pétrolier : A soumettre à la 2e session parlementaire

La Banque mondiale a apporté une assistance technique au ministère auprès de la Présidence en charge des Mines et du Pétrole concernant l’élaboration du projet de Code minier et Pétrolier à Madagascar. « Nous ne fournissons que des conseils tout en apportant nos expertises sur Madagascar et dans d’autres pays. Cette assistance technique porte également sur la réglementation de la mise en œuvre de ce Code. Mais sa conception relève uniquement de la compétence du ministère de tutelle », a expliqué Coralie Gevers lors de sa rencontre avec le ministre des Mines, Ying Vah Zafilahy hier. L’élaboration de ce Code minier et pétrolier a fait l’objet de débat entre les parties prenantes surtout au niveau de la fiscalité. «Certes, le ministère a fait des efforts pour ne concerter avec le secteur privé et la société civile sur ce sujet, mais il est très difficile de trouver un arbitrage entre les desiderata de ces deux parties et les besoins financiers de l’Etat », a-t-elle rajouté. De son côté, le ministre de tutelle a assuré que ce projet de Code minier et pétrolier sera soumis au plus tard à la 2e session parlementaire de cette année. Autrement dit, ce sera finalisé avant octobre prochain. Par ailleurs, la Banque mondiale apportera son soutien pour formaliser le secteur aurifère et de la petite mine à Madagascar. « Une enveloppe de 1,8 million USD a été octroyée pour assurer la performance du secteur public, dans le volet Mines », a conclu le ministre Ying Vah Zafilahy.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.