Géomètre Expert Privé : Le syndicat tire la sonnette d’alarme

L’administration foncière ne respecte pas la loi en vigueur No 2011-005 statuant les métiers du Géomètre Expert qui a été promulguée le 01 Août 2011. D’autant plus, son Décret d’application a été déjà publié le 17 Novembre 2015. Le Président du Syndicat des Géomètres Experts Privés de Madagasar (SYGEP), Raharimandimbiraibe Pierrot, le dénonce lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier à son siège à Andrefan’Ambohijanahary. Ce syndicat tire ainsi la sonnette d’alarme. En effet, « selon cette loi, le Géomètre Expert est un technicien exerçant une profession libérale qui effectue des études topographiques et des opérations topographiques foncières notamment le bornage, la fixation des limites des biens et leurs contenances, l’établissement d’un plan régulier, le lotissement, l’évaluation mobilière. Les Géomètres Experts travaillant pour le compte de l’Etat en tant que fonctionnaires ne peuvent donc pas le faire s’il s’agit des clients privés notamment des particuliers et des entreprises », a-t-il évoqué.

Amendement. Cependant, « la majorité de ces géomètres experts fonctionnaires qui travaillent au sein de la direction des Services Topographiques et au sein de la direction des Domaines refusent de respecter cette loi en vigueur. En outre, un projet d’amendement de cette loi est même transmis à la commission foncière de l’Assemblée Nationale en ce moment, et ce à l’insu du bureau national de l’Ordre des Géomètres Experts de Madagascar. Il a été concocté par un groupe de personnes avec des politiciens », a enchaîné ce président du SYGEP. Le dernier dénonce que ces fonctionnaires deviennent juges et parties tout en écrasant les activités du secteur privé. Il en demande que l’application effective de la loi en vigueur afin de lutter contre la corruption et résoudre en grande partie les litiges fonciers dans le pays.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.