Téléphonie mobile : Entrée en vedette de Bip sur le marché

Présentation de Bip Mobile, hier à l’Hôtel de ville Analakely.
Présentation de Bip Mobile, hier à l’Hôtel de ville Analakely.

L’accès gratuit et illimité à Facebook et à 10 autres sites, figure parmi les avantages proposé par Bip. Présent au lancement hier, le ministre Neypatraiky André Rakotomamonjy a indiqué qu’il s’agit d’un grand pas vers le « numérique pour tous ».

 1 Ariary la seconde d’appel vers tous les opérateurs à Madagascar ! C’est avec ce tarif valable toute l’année, 7j/7 et 24h/24, que le nouvel opérateur Bip frappe fort sur le marché, pour entrer en concurrence avec les opérateurs existants. Désormais, 4 opérateurs de téléphonie mobile existent à Madagascar. Ce nouveau venu issu de la société Blueline, vient de lancer ses offres, hier, à l’Hôtel de ville d’Antananarivo.  « Nous avons réalisé des enquêtes sur terrain. Les attentes des utilisateurs de téléphones mobiles sont, en général, les mêmes. Par rapport à cela, nous avons adopté des valeurs telles la générosité, la transparence, la simplicité et la proximité. Outre le tarif unique, Bip offre chaque jour à tous ses utilisateurs, ayant un crédit minimum de 500 Ariary dans son compte, un appel gratuit d’une durée de 39 secondes, vers tous les opérateurs à Madagascar. De plus, Facebook est gratuit et illimité avec 10 autres sites avec des services chat, information, météo, sport, éducation, santé, petites annonces, etc. Et bien sûr, nous prévoyons une offre spéciale de bienvenue », a annoncé Carlos Yanogo, directeur du Mobile, au sein de Bip.

Inclusion. En considérant les simples utilisateurs, le taux de pénétration de la téléphonie mobile reste encore faible à Madagascar. Ce taux est de l’ordre de 25%, contre près de 70%, pour la moyenne en Afrique. Le lancement de Bip Mobile vise à améliorer cette pénétration du mobile, d’après le DG de la société, Damien de Lamberterie. En effet, Bip investira quelques dizaines de millions de dollars US, sur plusieurs années, dans le cadre de son lancement sur le marché. Par ailleurs, le roi des réseaux sociaux, Facebook, se lance également dans la mission de connecter le monde, grâce à Internet et d’accorder au plus grand nombre, le pouvoir du partage. « Ce réseau est un vecteur indispensable de la vulgarisation numérique, pour donner la possibilité aux non-connectés d’accéder aux informations au même titre que tous ceux qui sont connectés », a indiqué le ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique, Neypatraiky André Rakotomamonjy, dans son discours, lors de la cérémonie de lancement officiel du service mobile Bip, hier. La volonté de rendre l’Internet accessible à tous est un des défis à relever pour son département, a-t-il noté. Certes, l’entrée en scène d’un 4e opérateur mobile apportera des changements sur la téléphonie mobile à Madagascar et sur le développement numérique.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.