Région Vatovavy Fitovinany : 400 exploitants miniers déjà opérationnels

David Ratsimbazafy, DG du BCMM devant le nouveau bureau à Manakara.
David Ratsimbazafy, DG du BCMM devant le nouveau bureau à Manakara.

A l’heure actuelle, le Bureau du cadastre minier de Madagascar (BCMM) a recensé plus de 400 exploitants miniers dans la Région Vatovavy Fitovinany. Quelques représentants du Bureau, dirigé par David Ratsimbazafy, directeur général du BCMM se sont rendus dans la localité ce weekend dernier à l’occasion de l’inauguration de cette nouvelle antenne à Manakara. Parmi les activités principales du BCMM figurent la gestion des permis miniers mais aussi la collecte des frais d’administration. Vu la difficulté du BCMM dans la réalisation de ses activités, le bureau a décidé depuis le début de l’année de se décentraliser. L’idée de régionaliser le bureau est de rapprocher les services publics des usagers, toujours dans l’objectif de promouvoir les lois et normes dans le secteur. Le DG a d’ailleurs souligné lors d’une interview que la présence d’une antenne dans les régions facilite le suivi de l’exploitation minière et permet également aux populations environnantes de gagner en temps et en argent, et donc de ne pas se déplacer vers la capitale pour effectuer toutes les paperasses relatives à l’exploitation minière. Le BCMM à travers son DG de mentionner que près de 70% de la surface régi sur la région de Fianarantsoa sont dorénavant couverts de permis d’exploitation de par la richesse de la région en ressources minières dont l’or, l’argent et bien d’autres.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Salama tompoko! Tsara ny fihitaran’izy ty amin’ny faritra. Mba hapiroboro ny sehatran’ny fitrandrahana Harena ankimbon tany sy ny fanaran dalana.
    mba hotoy n fambolena s ny fiompina iany koa n harena akibon tany.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.