Développement rural : Relance de la place de marché à Masindray

Jacaranda
Reprise du marché de jeudi, pour relancer l’économie de Masindray.
Reprise du marché de jeudi, pour relancer l’économie de Masindray.

Les nouvelles infrastructures favorisent fortement l’intensification des activités économiques, selon les témoignages des paysans dans la Commune Rurale de Masindray.

 

C’est par le commerce que Masindray s’est développé plus vite que les zones environnantes. Mais cette performance date de 1965 et reprend aujourd’hui avec le « Tsena », le grand rendez-vous commercial tous les jeudis. D’après les témoignages des habitants locaux, ce n’est pas la capacité de production qui manque, mais les débouchés et les incitations. En effet, cette zone du district d’Antananarivo Avaradrano est réputée pour les produits vivriers et l’élevage. « Avec les fortes potentialités, la réouverture de la place de marché est un rêve que les producteurs locaux avaient depuis des décennies. Ce projet de construction était concocté depuis un an avec la Mairie. Aujourd’hui, les producteurs ne seront plus obligés de partir à 3h du matin et parcourir plus de 15km pour commercialiser leurs produits », a indiqué Romuald Randrianasolo président du Fokontany de Masindray, lors de l’inauguration de la nouvelle place de marché. De son côté, le directeur de la gestion des eaux sur place a affirmé que parmi les objectifs pour le développement figurent l’accès universel à l’eau potable pour les ménages et la possibilité pour chaque enfant d’aller à l’école. Cela exige la mobilisation des activités économiques, d’après ses dires.

Acquisition. « Une commune sans place de marché est à l’image d’un individu au chômage ! » d’après le maire de la Commune, Dr Heriniaina Andriambelosoa. Pour lui, il faut des débouchés pour inciter la production et les investissements. La mise en place de la nouvelle place de marché a été réalisée, grâce à un partenariat public-privé. Selon le président des conseillers communaux, Mamitahiry Ratsimiseta, ceux qui ont investi pour la construction de pavillons deviennent tout de suite propriétaires des lieux. « Nous avons quand même assuré un partage équitable pour les pavillons, les stands et les étalages. Outre cette infrastructure, nous voulons également reboiser la commune, surtout avec des arbres fruitiers, comme la zone est fertile et très productive, si l’on se réfère aux essais déjà réalisés », a-t-il noté. Par ailleurs, la Commune de Masindray est aujourd’hui à la recherche de partenariats, pour le transport des marchandises vers des marchés plus grands.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.