Financement du développement : Vers la création d’un fonds de l’entrepreneuriat

Le financement du développement est un système prioritaire pour le ministère de l’Industrie. La preuve, un comité de travail regroupant l’administration, le secteur privé et l’Association Professionnelle des Banques est déjà mis en place pour discuter de la création et de la modalité de fonctionnement d’un fonds de l’entrepreneuriat et d’un fonds de garantie national. Cette action a été entreprise à l’issue du Dialogue Public-Privé tenu dernièrement. Josielle Rafidy, le directeur de Cabinet du ministère de l’Industrie l’a évoqué lors de l’ouverture du Salon de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi organisée par Kentia Holding depuis hier jusqu’au 24 juillet à l’Hôtel de Ville à Analakely.

Obstacle. « Toutes les parties prenantes discutent ainsi de l’amélioration d’un système de financement adapté et à la portée des PME. Le ministère ne joue qu’un rôle de facilitateur par le biais de la mise en place d’un cadre réglementaire y afférent. En outre, l’élaboration d’une stratégie nationale de l’entrepreneuriat est maintenant en cours de réflexion », a-t-elle rajouté. D’aucuns reconnaissent en fait que l’accès au financement constitue un obstacle entravant au développement de l’entrepreneuriat à Madagascar. L’objectif de ce salon est d’ailleurs de cibler tous les porteurs de projets, ou les PME qui sont à la recherche de financement ou de partenaire pour le développement de leurs activités. « C’est une plate-forme d’échange entre tous les entrepreneurs issus des différents secteurs d’activités. Les NTIC peuvent entre autres, faciliter la gestion des activités des PME », a expliqué Alisoa Rakotomanga, la co-gérante de Kentia Holding.

Recrutement. Toujours dans le cadre de ce salon, des conférences seront organisées en partenariat avec la FES Madagascar et la CCIA. Quant au recrutement, la BOA faisant partie des exposants, offre des postes pour différents profils. « Les candidats peuvent déposer leurs dossiers dans notre stand », a annoncé Josiane Ranjaliva, responsable des Ressources Humaines de la banque. Par ailleurs, les organisateurs du salon prévoient une formation gratuite pour les jeunes qui sont en quête d’emploi en s’inscrivant sur le site web.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.