Développement rural : Une bibliothèque publique à Ambohitrakely

La mise en place de cette bibliothèque contribue au développement de cette localité.
La mise en place de cette bibliothèque contribue au développement de cette localité.

Une grande première dans les annales de la population rurale du village d’Ambohitrakely, dans la commune rurale de Mahitsy. Une bibliothèque publique y a été mise en place depuis 2013, suite à un partenariat entre le promoteur, en la personne de Rasata  Raveloson Niry et l’association « Bookfeeding project » en Europe. « Cette bibliothèque elle-même était au début morose puisque l’appel effectué aux enfants, aux jeunes et même aux adultes pour la côtoyer n’était pas si facile alors que l’objectif est de mieux aider les villageois dans l’éducation de leurs enfants. Mais au fil du temps, ils comprennent l’utilité d’une telle infrastructure qui contribuent au développement rural », a-t-elle évoqué.

Cours gratuits. Dans la même foulée, l’association « Bookfeeding project » a envoyé régulièrement des bénévoles pour l’aider dans la gestion de cette bibliothèque qui est pour l’heure dépourvue d’électricité. « Ces bénévoles gèrent eux-mêmes le fonctionnement quotidien de la bibliothèque lors de leur arrivée sur place, les emprunts de livres et proposent des cours gratuits de français, d’anglais et de maths, entre autres, et ce, selon leurs compétences. Il y a également des activités ludiques et créatives avec les enfants. Ces cours sont particulièrement importants car ils permettent aux enfants pauvres d’avoir accès aux études de langues nécessaires pour les études supérieures », a-t-elle précisé.  Cette année, le promoteur prévoit de mettre en œuvre des projets de rénovation de l’infrastructure tout en uniformisant la gestion de la bibliothèque, et ce, via une levée de fonds. L’acquisition des matériels didactiques et bien d’autres outils nécessaires ainsi que l’électrification et l’appui à la scolarisation des enfants pauvres de cette localité ne sont pas en reste.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire