Madagascar-FMI : 304,7 millions USD pour renforcer la stabilité macro-économique

Jacaranda
Le ministre des Finances et du Budget, Gervais Rakotoarimanana  a évoqué que le programme de référence de Madagascar a été validé par le FMI.
Le ministre des Finances et du Budget, Gervais Rakotoarimanana a évoqué que le programme de référence de Madagascar a été validé par le FMI.

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un accord de 40 mois au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC) en faveur de Madagascar d’un montant équivalant à 220 millions de DTS, soit environ 304,7 millions de dollars. « Ce financement contribue à renforcer la stabilité macroéconomique de Madagascar et à promouvoir une croissance durable et inclusive. En effet, l’Etat va prioriser la mise en œuvre des programmes touchant le volet social afin qu’il y ait des impacts palpables sur les conditions de vie de la population », a expliqué le ministre des Finances et du Budget, Gervais Rakotoarimanana, lors d’une conférence de presse hier.

Conditionnalités. Et il a rajouté que le programme de référence de Madagascar a été validé par le FMI. « Ce qui a permis le déblocage de la FEC. D’autant plus, nous avons pu maîtriser les dépenses publiques tout en assurant leur suivi et contrôle. L’amélioration des recettes fiscales n’est pas en reste. Et le FMI en tant que bailleur de fonds ne fait que soutenir le pays dans la mise en œuvre de son propre programme de développement qui est le PND (Programme National de Développement) », a-t-il enchaîné. Parlant de la hausse de la facture de la Jirama, le Grand Argentier a évoqué que cela fait partie des conditionnalités du FMI. « Cette hausse de 15% de la facture de l’électricité permettra à la Jirama de se redresser étant donné qu’il n’y aura plus de subvention de l’Etat. Cette année, nous avons alloué 300 milliards Ar à cette société d’Etat », a-t-il poursuivi.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.