Rencontres Africa 2016 : Inscription ouverte à Madagascar, selon l’Agrinnova

Jacaranda

agrinnovaAvec le lancement du concept AfricaFrance, les rencontres Africa 2016 détermineront les nouvelles relations entre la France et les pays d’Afrique.

 400 entreprises sont déjà inscrites aux rencontres Africa 2016, qui se dérouleront les 22 et 23 septembre prochain au Palais d’Iéna, 16e Paris. Pour Madagascar, l’inscription est ouverte depuis hier et sera clôturée le 18 août prochain, d’après Agrinnova, l’organisation est en charge de recruter les participants de Madagascar et de faire connaître cette plus grande manifestation sur l’Afrique, organisée en France. Pour Class Export qui organise l’événement avec le Gouvernement français et AfricaFrance, l’objectif est de réunir les dirigeants des pays d’Afrique et ceux de l’Europe, ainsi que les entreprises issues de ces pays, pour initier de nouvelles relations de partenariat sud-sud et nord-sud. Pour le secteur privé, 800 entreprises seront attendues aux rencontres ; et plus de 3000 rendez-vous d’affaires, ciblés selon les besoins de chaque participant seront organisés. Par ailleurs, des conférences plénières sur différents thèmes ainsi que des stands d’exposition pour la promotion de produits issus des pays participants sont prévus, d’après les promoteurs de l’événement. En bref, plusieurs opportunités de partenariats, s’ouvriront certainement de nouveaux marchés pour les opérateurs économiques.

Relations. La France était toujours perçue comme un colonisateur moderne qui profite des pays d’Afrique pour soutenir son économie. Pour changer cette image, les dirigeants de ce pays ont lancé le concept AfricaFrance qui se substituera à la Françafrique. « Les rencontres Africa2016 permettront de définir ces nouvelles relations et s’inscrivent déjà dans la perspective du Sommet Afrique qui se tiendra en 2017 et qui réunira les chefs d’Etats africains et français à Bamako. Pour le secteur privé, ce sera l’occasion de prendre de l’avance pour nouer des partenariats en vue de l’exploration et l’exploitation de nouveaux marchés », a déclaré Muriel Raveloson, lors d’une séance de présentation de l’événement, hier à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo (CCIA) à Analakely.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.