PPN : Des stocks disponibles pour deux mois de consommation

Jacaranda

Il est encore difficile pour le ministère du Commerce et de la Consommation de savoir s’il faut craindre des pénuries ou des éventuelles hausses des prix des Produits de Première Nécessité (PPN) sur le marché. En effet, les commerçants de ces denrées alimentaires de base sont tenus de déclarer leurs stocks auprès de ce département ministériel mais compte tenu de leur réactivité, les statistiques obtenus ne sont pas fiables, a-t-on communiqué auprès de ce ministère du Commerce. Il a été ainsi évoqué qu’il y a des stocks de PPN disponibles pour deux mois de consommation.  Dans la foulée, le département ministériel interviendra pour inspecter les magasins de stockage des commerçants qui font augmenter les prix de ces denrées alimentaires sur le marché. En effet, si une hausse de prix survient, ce sera dû à une rétention de stocks, a-t-on avancé.

Infractions commises. Par ailleurs, le ministère de tutelle poursuit ses contrôles économiques dans le but de réduire les prix à la consommation. Dans la foulée, nombreuses sont les infractions commises par les commerçants, à part ce défaut de déclaration de stocks. On peut citer, entre autres, la détention de vanille récoltée avant campagne, le détournement des biens saisis, l’utilisation d’emballage sous vide et le défaut d’affichage des prix. Il y a également la détention de stocks de produits avariés, le défaut d’étiquetage et l’absence de certificat de consommabilité de produit mis en vente sur le marché.

Navalona R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.