Trafics de tortues : Sanction sévère de la justice chinoise à l’encontre des trafiquants


La justice chinoise fait preuve de sévérité en matière de trafics d’espèces protégées.  Dans une affaire d’exportation illicite de tortues malgaches vers la Chine, les juges de  l     a Cour Intermédiaire de Guangzhou  ont rendu un jugement sévère d’onze ans d’emprisonnement et 75 103 de dollars  d’amende pour le leader des trafiquants,  et de cinq ans d’emprisonnement et 75103 dollars  pour l’agent de Guanzhou Bayun Airport, et deux à sept ans d’emprisonnement  pour les autres. « Un exemple à suivre » selon l’Alliance Voahary Gasy qui, dans un communiqué, persiste  et signe sur son engagement  dans la protection de l’environnement.   « L’Alliance Voahary Gasy dans le cadre du projet ALARM (Application de la  Loi contre les Abus sur les Ressources à Madagascar) en collaboration avec Eco Activists for Governance and Law  Enforcement (EAGLE)  renforce son implication dans la lutte contre tous les trafics de ressources naturelles et l’applications des lois notamment celui des tortues à Madagascar. Les deux dernières arrestations survenues à Andranovory le 29 juillet 2016 et à l’Aéroport d’Ivato, le 16  août2016 et aussi la vente libre des chairs de tortues de mer dans la Région de la Sava, l’incite à  consolider les combats »  L’AVG  qui tient à « féliciter   les efforts déjà déployés par l’administration forestière, la gendarmerie nationale, la police de l’air et des frontières, et les  différentes instances judiciaires chargées des dossiers ».

Toutefois, pour appuyer l’initiative de la communauté de bases et des Fokontany,  la plateforme  se constituera partie civile dans l’affaire d’Andranovory qui a  permis à la gendarmerie locale de saisir 640 tortues à bord d’une voiture 4X4 et d’arrêter quatre individus. Une affaire qui est actuellement en phase d’instruction au tribunal de première instance d’Ambovombe avec la mise en détection préventive des« présumés » auteurs. Des collaborations avec d’autres organisations sont en vue, dans ce sens.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Chose toujours bizarre les trafics se découvrent à l’extérieur. Au sujet des tortues elles sont tuées pour leur viande dans certaines régions de Madagascar. Et l’enjeu est de taille Peut-être vaut mieux régulariser leurs exportations Comme ça les paysans élèveraient les petites tortues (comme sources de revenu). Et il n’y aurait pas de massacre de tortues puisque sinon il n’y aura plus à l’allure des choses

  2. si le tribunal applique la loi, bon nombre des hauts placés récolteront les fruits de leurs agissements! et nos richesses seront bien gardées et protégées! malheureusement……………………

  3. J’aimerai bien voir ces peines appliquées par la Justice chinoise…si ce n’est qu ‘un « effet d’annonce » car ces chintoques sont des fourbes….qui ne tiennent pas promesse.!!!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.