Airtel-Telma-Orange : Accord sur le Mobile Money

Les trois fournisseurs de Mobile Money veulent développer l’inclusion financière à Madagascar. (Photo : Kelly R.)
Les trois fournisseurs de Mobile Money veulent développer l’inclusion financière à Madagascar. (Photo : Kelly R.)

 Madagascar est le 2e pays en Afrique à lancer ce service de transfert direct entre tous les fournisseurs de Mobile Money. 

Tous les titulaires de comptes de Mobile Money à Madagascar peuvent dorénavant envoyer ou recevoir directement de l’argent sur leur compte, quel qu’il soit  Airtel Money, MVola ou Orange Money, sans avoir à utiliser un coupon. En effet, les trois opérateurs fournisseurs de Mobile Money, à savoir Airtel, Telma et Orange, viennent de conclure un accord de partenariat à ce sujet dans le but de développer l’inclusion financière à Madagascar où le taux de bancarisation reste très faible. Il suffit ainsi de s’inscrire auprès d’un des services de Mobile Money pour bénéficier de cette dernière innovation. « Madagascar est le 2e pays en Afrique à lancer ce service de transfert direct entre tous les fournisseurs de Mobile Money », a annoncé Matthieu Macé,  Administrateur Général de MVola, lors d’une conférence de presse hier à l’hôtel Ibis à Ankorondrano.

Inclusion financière. Pour bénéficier de ce service, un simple téléphone suffit ! « Il faut souscrire gratuitement à un service mobile money dans un de nos shops, auprès d’un point Marchand ou auprès d’un des nos animateurs. Tout client actuel ou futur bénéficie immédiatement et automatiquement de cette fonctionnalité, dès qu’il est certifié. C’est simple, immédiat et sécurisé, et c’est accessible à tous les Malagasy où qu’ils soient à Madagascar, quels que soient leur niveau de revenu, leur activité et leur implantation, proche ou éloignée d’une zone urbaine », a-t-il poursuivi. Les promoteurs reconnaissent que cette nouvelle étape dans le développement du Mobile Money constitue un pas de plus vers l’inclusion financière de tous les malagasy et vers une société cashless ou sans cash. En effet, « une société cashless, c’est plus de sécurité pour tous, des échanges simplifiés, quel que soit la distance, des transactions plus rapides et donc une économie plus agile. C’est également l’accès pour tous et l’éducation de tous aux dernières innovations. En bref, il s’agit d’un progrès accéléré pour Madagascar et des bénéfices tangibles pour tous les Malagasy », a-t-il enchaîné.

4 millions d’utilisateurs. Notons que cette initiative révolutionnaire des sociétés de transfert d’argent par mobile a été encouragée par le GSMA – l’Association mondiale des entreprises oeuvrant pour le développement des services mobiles – à travers son programme Mobile Money Interoperability (MMI) et par la Commission de Supervision Bancaire et Financière (CSBF) qui a donné son accord pour la mise en place de ce service. A Madagascar, le Mobile Money revendique près de 4 millions d’utilisateurs pour l’ensemble du secteur qui utilisent ce service pour des transferts d’argent domestiques mais aussi les paiements de factures, les achats de carburants, les courses en boutiques ou en grandes surfaces. Nul doute que cette simplification va encourager de nombreux nouveaux clients à souscrire aux services de Mobile Money.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.