Développement durable : Des jeunes de l’Océan Indien en concertation aux Seychelles

Près de 100 jeunes de Madagascar, Comores, Djibouti, Maurice, Mayotte, la Réunion et des Seychelles, sont réunis aux Seychelles pour le Forum de jeunes francophones de l’Océan Indien.

À quelques semaines du 15e Sommet de la Francophonie, qui se tiendra à Antananarivo du 26 au 27 novembre prochain, des jeunes de l’Océan Indien se réunissent aux Seychelles du 26 au 28 septembre, dans le cadre du Forum de jeunes francophones de l’océan Indien, organisé par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) via son Bureau régional de l’Océan Indien. En même temps, un atelier sur l’état des lieux et le partage sur le tourisme durable dans les petits États insulaires en développement (PIED) se tient dans la capitale seychelloise, toujours sous l’égide de l’OIF. Ces deux importantes rencontres se sont tenues en partenariat avec le Gouvernement seychellois et en présence de ses représentants. Hier, un atelier sur le tourisme durable a été présidé par Alain Saint Ange, ministre du Tourisme et de la Culture de Seychelles.

Responsable. Ces deux rencontres consacrent la volonté de l’OIF de développer de manière résolue et affirmée une coopération forte avec les pays de l’océan Indien et Djibouti dans des enjeux cruciaux tels que la jeunesse et le développement durable. Dans ces pays comme ailleurs, l’employabilité des jeunes, l’accès à une éducation de qualité et inclusive, le renforcement du capital humain, le numérique, le développement de l’économie bleue et le tourisme durable…sont autant de défis à relever… Ces réunions s’inscrivent bien dans le thème du Sommet d’Antananarivo sur la « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ». A noter que le Forum des jeunes a donné l’occasion aux participants de réaffirmer leur engagement autour de l’initiative « Libres ensemble, expression de la volonté de Vivre ensemble ». A travers ces deux réunions, l’OIF vise à promouvoir la coopération régionale dynamique et renforcée avec les pays concernés. Dans ce cadre, la mise en place du Bureau régional de l’Océan Indien à Antananarivo offre une plateforme d’échanges, de partage d’expériences et d’actions communes autour de programmes ou projets structurants.

Recuiellis par Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.